Accueil du portailParticuliersActivité de service : comment déclarer vos revenus et vos cotisations sociales ?

Activité de service : comment déclarer vos revenus et vos cotisations sociales ?

par Bercy Infos,

le 06/09/2018 –

Vous faites du bricolage pour vos voisins contre rémunération ? Vous proposer du baby-sitting ou du ménage via une plateforme d'économie collaborative pour compléter vos revenus ? Vous donnez des cours de guitare ? Vous devez déclarer vos revenus. Comment ça marche ?

Comment déclarer les revenus issus de services ?

Si le service consiste en l'exercice d'une science ou d'un art

Les revenus issus de cette activité sont imposables (par exemple, soutien scolaire, yoga, cours de guitare, etc.). Il faut donc déclarer ses recettes à l'administration fiscale dans le cadre de sa déclaration de revenus.

Si les recettes annuelles sont inférieures à 70 000 € en 2017, deux régimes fiscaux sont possibles :

  • le régime micro BNC : vous devez remplir le formulaire 2042 C Pro. Dans ce cas, vous bénéficiez d'un abattement forfaitaire de 34 % sur les revenus (abattement de minimum 305 euros). Vous ne pouvez pas déclarer vos charges.

  • le régime réel : vous devez déclarer vos revenus sur le formulaire 2035-SD. Vous déclarez alors le montant réel de vos charges.

Si le chiffre d'affaires réalisé est supérieur à 33 200 €, vous devez déclarer et payer la TVA.

Si les recettes annuelles sont supérieures à 70 000 €, le régime réel s'applique automatiquement.

Lire aussi : Economie collaborative : quels sont les revenus imposables ?

Si le service est une activité commerciale ou artisanale

Les revenus issus de cette activité sont imposables (par exemple, bricolage, jardinage, coiffure à domicile, garde d'animaux, etc.). Il faut donc déclarer ses recettes à l'administration fiscale dans le cadre de sa déclaration de revenus.

Si les recettes annuelles sont inférieures à 70 000 € en 2017, deux régimes fiscaux sont possibles :

  • le régime micro BIC : vous devez remplir le formulaire 2042 C Pro. Dans ce cas, vous bénéficiez d'un abattement forfaitaire de 50 % sur les revenus (abattement de minimum 305 euros). Vous ne pouvez pas déclarer vos charges.

  • le régime réel : vous devez déclarer vos revenus sur le formulaire 2031-SD. Vous déclarez alors le montant réel de vos charges.

Si le chiffre d'affaires réalisé est supérieur à 33 200 €, vous devez déclarer et payer la TVA.

Si les recettes annuelles sont supérieures à 70 000 € en 2017, le régime réel s'applique automatiquement.

Important

Vous devez au préalable déclarer la création de cette activité sur le site guichet-entreprises.fr ou auprès d'un centre de formalités des entreprises pour inscription de votre activité au répertoire SIRENE et attribution d'un numéro d'identification.

Lire aussi : Vente de biens : dans quel cas déclarer vos revenus ?

Devez-vous payer des cotisations sociales ?

Vos revenus sont inférieurs à 70 000 €

Vous pouvez choisir :

  • le régime du micro-entrepreneur : vous devez déclarer vos recettes sur le site lautoentrepreneur.fr. Dans ce cas, vos cotisations sont proportionnelles à vos recettes sans déductions des charges avec un taux global de cotisation à 22 %.
  • le statut de travailleur indépendant : vous devez vous affilier à la Sécurité sociale des indépendants via le site guichet-entreprises.fr et déclarer vos bénéfices sur le site net-entreprises.fr.

Vos revenus sont supérieurs à 70 000 €

Vous relevez de la Sécurité sociale des indépendants et vous devez déclarer vos bénéfices sur le site net-entreprises.fr. Vos cotisations sociales seront calculées en fonction de votre bénéfice réel.

En savoir plus sur la fiche pratique de l'Urssaf

A noter

Les activités de service à domicile comme les gardes d'enfant ou les services à la personne relèvent du CESU ou de Pajemploi.

Publié initialement le 01/06/2018

En savoir plus

Sur le site de l'Urssaf

 

 

 

Partagez cet article !

Thématiques :

Impôts et fiscalité

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Wayhome Studio / Stock.Adobe.com

    12/07/2019

    Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Les restitutions de vos réductions et crédits d'impôt débuteront fin juillet par virement bancaire. Explications.

  • © Fotolia.com

    12/07/2019

    Selon votre situation, votre avis d’impôt sur le revenu sera disponible dans votre espace particulier entre le 24 juillet et le 2 septembre 2019.

  • ©Creative Commons CC0

    10/07/2019

    Vous envisagez d’installer des panneaux solaires pour alimenter votre foyer en électricité ? Votre installation photovoltaïque peut être prise en charge, pour partie, par des aides publiques et dans certains cas générer des revenus !

  • ©Adobe.Stock.com

    20/06/2019

    Les frais de double résidence sont déductibles dans certains cas au titre des frais réels. Quels sont-ils ? Sous-quelles conditions ?

  • 19/06/2019

    Dès 2020, 80% des Français, soit 17,6 millions de foyers, cesseront définitivement de payer la taxe d’habitation sur leur résidence principale. Leur gain sera de 555 € en moyenne, après avoir connu un allègement de deux tiers (361 € en moyenne) en 2019 et d'un tiers en 2018 (166 € en moyenne).

    En 2023, cet impôt aura totalement disparu. Au total, 24,4 millions de foyers bénéficieront de la suppression complète de la taxe d’habitation sur la résidence principale, pour un gain moyen de 723 € par foyer par an.

  • © Phovoir.fr

    17/06/2019

    Vous souhaitez donner de l’argent ou des biens à vos enfants ou à un proche ? Avez-vous pensé à la donation ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Les réponses à vos questions.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !