Accueil du portailA quoi servent mes impôts

A quoi servent mes impôts

Éduquer, garantir la défense du pays, rendre la justice, soutenir les entreprises, développer les territoires, venir en aide aux plus démunis…l’État a pour mission de rendre aux citoyens de nombreux services, qu’il finance à partir des ressources dont il dispose. Le site « À quoi servent mes impôts » présente de façon pédagogique le fonctionnement des impôts et prélèvements obligatoires, notamment pour répondre aux questions suivantes : D’où proviennent-ils ? Comment sont-ils utilisés et redistribués ?

Que représente l’impôt sur le revenu dans le budget de l’État ?

cliquer sur www.aquoiserventmesimpots.gouv.fr

Ressources publiques : d’où vient l’argent ?

Le premier onglet du site aquoiserventmesimpots présente la provenance de la principale source de financement des administrations publiques (les services publics exercés par l’Etat, la sécurité sociale et les collectivités territoriales) : les prélèvements obligatoires.

Il est possible d’appréhender précisément la répartition des différents impôts, taxes, contributions ou cotisations dans ces prélèvements obligatoires.

1 donnée à retenir

Contrairement aux idées reçues, l’impôt sur le revenu ne représente que 7% du total des impôts et taxes payés par les Français.

Dépenses publiques : où va l'argent ?

Le site permet d’appréhender l’utilisation qui est faite de l'argent public :

  • financement de nombreux services publics (police, hôpital, armée, tribunaux, écoles, universités…)
  • financement des prestations ou aides sociales (retraites, assurances maladie, aides au logement, allocations familiales, allocation adultes handicapés, revenu de solidarité active…)
  • remboursement des intérêts de la dette.

1 donnée à retenir

Les trois principaux postes de dépenses publiques sont les retraites, l’assurance maladie et l’Éducation nationale. Ils représentent plus de 55 % à eux trois.

La redistribution : comment ça marche ?

Un focus est réalisé sur le système français combinant haut niveau de prélèvement et haut niveau de transferts et de services publics. Le caractère redistributif du système fiscal est présenté dans sa globalité en permettant de comprendre que :

  • les prestations sociales (prestations familiales, allocations logement, minima sociaux et prime d’activité) contribuent pour deux tiers de la réduction des inégalités
  • l’impôt progressif sur le revenu pour un tiers.

3 données à retenir

  • Plus de la moitié des Français ne payent pas d’impôt sur le revenu.
  • Avec le barème progressif de l’impôt sur le revenu, plus le revenu d’une personne est important, plus le taux d’imposition qui s’applique est élevé.
  • Les impôts et prestations sociales augmentent de plus de deux tiers le niveau de vie des 20 % des foyers les plus modestes, et diminuent d’un cinquième celui des 20 % les plus aisés.

Lire aussi : Comment calculer son impôt sur le revenu en fonction des tranches d'imposition ?

Services publics : combien ça coûte ?

Le quatrième onglet présente quelques exemples des services utilisés quotidiennement par les Français et dont tout ou partie est pris en charge par les acteurs publics grâce aux prélèvements obligatoires :

  • une consultation chez le médecin généraliste : sur les 25 € de la consultation, le patient ne supporte qu'1 € (le reste est pris en charge par la Sécurité sociale et la complémentaire santé)
  • les soins relatifs à une affection de longue durée (ALD) : 100 % des frais de santé sont pris en charge par la Sécurité sociale, (hormis les 1 € de participation forfaitaire et la franchise médicale de 0,50 € sur les boîtes de médicaments)
  • une année au collège : sur les 8710 € du coût moyen annuel d'un collégien (en 2017), 619 € sont supportés par les ménages (les 8091 € restants sont financés par l'État et les collectivités territoriales (7 917 €) ainsi que par les entreprises (174 €))
  • un billet de train : pour un billet payé 39 € par l’usager, le coût réel est d’environ 100 € (les 61 € qui restent à financer sont pris en charge par l’État, les collectivités territoriales et des acteurs publics).

Lire aussi : Le prélèvement à la source en 9 questions

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    20/05/2019

    Depuis le 1er janvier 2018, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a été supprimé et un nouvel impôt, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) a été créé. De quoi s’agit-il ? Comment cela fonctionne ? Explications.

  • ©Fotolia

    17/05/2019

    En 2019, même avec l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, il est nécessaire de déclarer ses revenus. Les dates limites de déclaration en ligne varient en fonction du département de résidence du contribuable : mardi 21 mai pour les départements 01 au 19 et non-résidents, mardi 28 mai pour les départements 20 au 49 et mardi 4 juin pour les départements 50 au 974/976. Présentation du calendrier complet.

  • © Fotolia.com

    15/05/2019

    Les pensions alimentaires versées aux enfants, aux parents, et aux ex-conjoints sont déductibles du revenu imposable de celui qui les verse sous réserve de respecter certaines conditions. Explications.

  • ©Fotolia.com

    13/05/2019

    Le quotient familial désigne le nombre de parts affectées à chaque foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu (IR).  L'objectif est d'ajuster le montant de l'impôt aux capacités contributives de chaque foyer (situation, charges de famille). Comment s’opère le calcul du quotient familial ?

  • © Fotolia

    13/05/2019

    Les personnes âgées hébergées en structure médicalisée, qui sont imposées fiscalement, peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt.

  • © Fotolia.com

    10/05/2019

    La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont des taxes destinées à financer la protection sociale en France et à résorber l'endettement de la sécurité sociale. Quels sont les revenus concernés ? Quels sont les taux de prélèvement ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !