Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Olympiade des métiers : les acteurs économiques et sociaux rassemblés à Bercy pour soutenir la candidature française

La France est candidate pour accueillir l'édition 2019 de la compétition internationale, où des jeunes du monde entier s'affrontent dans près de cinquante métiers.

 

 

 

 

Martine Pinville a clôturé le rassemblement de soutien à la candidature française, le 30 juin 2015 à Bercy © MEF

 

Qui de la France, de la Belgique ou de la Russie organisera l'Olympiade des métiers (ou « WorldSkills ») en 2019 ? De nombreuses entreprises, organisations professionnelles et sociales et chambres consulaires se sont réunies aujourd'hui à Bercy pour soutenir la candidature française, face aux délégués officiels de WorldSkills International. Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, était également présente pour clôturer le rassemblement.

Près de cinquante métiers en compétition

Compétition internationale organisée tous les deux ans, l'Olympiade des métiers permet à près de 700 jeunes âgés de moins de 23 ans, originaires de tous les continents, de se mesurer dans près de cinquante métiers. Du jardinier au coiffeur, du pâtissier au menuisier, en passant par l'imprimeur, le chaudronnier ou encore le carrossier, de nombreux secteurs économiques sont représentés. Objectif poursuivi par les organisateurs : promouvoir les métiers et montrer leur contribution au succès économique des pays et à l'accomplissement des professionnels.

Le choix du pays hôte sera annoncé le 10 août prochain, à l'occasion de la compétition 2015 à Sao Paulo (Brésil).
 

Martine Pinville

« Les Olympiades ont une grande dimension économique, qui permet aux filières concernées d’être mises en valeur. Ce concours nous rappelle aussi l’enjeu crucial de la transmission de ces savoirs et il place la jeunesse au centre de tout. En présence de tous les acteurs économiques et sociaux, de toutes ces forces vives, de toutes ces forces précieuses, de toutes ces forces déterminées, j’émets le voeu que Paris soit en 2019 la capitale mondiale des métiers et de la formation professionnelle des jeunes. »
 

 

Lire aussi

Remise des prix Avenir Métiers d'Art - 27/05/2015

Innovation et Made in France : 8e cérémonie de remise des trophées du prix national « Stars & Métiers » - 04/12/2014

 

Presse

 

En images

Les participants au rassemblement en faveur de la candidature française ont été invités à signer un grand panneau de soutien © MEF

 

Partager la page