Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Publications

Les interventions

Articles et dossiers publiés en collaboration avec l'Observatoire des jeux

Veille législative

Dans le cadre de ses activités de documentation, l'ODJ produit chaque trimestre un bulletin de veille législative en reprenant les principaux textes structurants relatifs à l'environnement légal des jeux d'argent et de hasard. Les bulletins déjà parus sont listés ci-dessous et peuvent être téléchargés au format PDF.

Veille scientifique

L'OFDT publie une note présentant les résultats de l’enquête ESCAPAD qui a interrogé en mars 2017 plus de 13 000 garçons et filles âgés de 17 ans sur leurs éventuelles pratiques de jeux d’argent et de hasard (JAH). Bien que l'offre de ces jeux soit interdites aux mineurs, près de quatre jeunes sur 10 (39 %) déclarent toutefois avoir joué à un JAH dans l’année. Les jeux de tirage et de grattage sont les plus pratiqués (31 %) devant les pronostics et paris sportifs (17 %) et les jeux de casino (3,6 %). Un jeune sur six (17,2 %) ayant pratiqué ces jeux dans l'année l'ont fait au moins parfois sur Internet.

Parmi les jeunes pratiquant ces jeux dans l'année, 1,6 % en auraient une pratique excessive, les mettant en grande difficulté, 7 % une pratique à risque. Ces proportions sont deux fois plus élevées que celles constatées parmi la population des joueurs adultes, résultats donnés par l'enquête réalisée en 2014 par Santé Publique France et l'ODJ.

(Note 6: Les jeux d'argent et de hasard en France en 2014)

Dans la cadre d’une politique de prévention des risques liés au problème des jeux d’argent et de hasard, il est courant pour les administrations et les pouvoirs publics de mener des enquêtes de prévalence pour monitorer et documenter la part du jeu problématique. Cependant, les théories de santé publique ainsi que les conclusions de certaines études suggèrent que des dommages consécutifs à la pratique de jeux d’argent peuvent survenir sans pour autant que les individus répondent aux critères cliniques classiques définies de l’addiction. L’objectif est ici de développer une nouvelle échelle des dommages-intérêts pour le jeu (SGHS) permettant la détection et la mesure des préjudices causés par les jeux d'argent.

Pour prévenir les risques associés aux jeux d'argent et de hasard sur Internet de nombreux pays proposent, dans le cadre d’une politique de jeu responsable, un principe d’auto-exclusion. En France la politique de régulation des jeux d’argent sur Internet prévoit la possibilité d’une auto-exclusion temporaire non réductible de 7 jours sur certains sites de jeu. L’objectif de l’étude est ici d’évaluer l’efficacité de cette mesure pour les joueurs en ligne classés à risque.

Les fiches études

Les « Fiche étude » présentent quelques-uns des principaux résultats issus des différentes enquêtes épidémiologiques via un format type infographie. Ces données sont accompagnées d’une présentation du contexte de l’étude et sont mises en regard avec les grands indices macro-économiques de l’industrie des jeux d’argent et hasard.

Partager la page