Trier les résultats par
Afficher les extraits

Evolution du produit brut des jeux

Le Produit Brut des Jeux (PBJ), représente le montant des mises sur lequel ensuite sont déduits les rétributions versées par l'opérateur aux joueurs. C'est donc la part des mises empochées par les sociétés de jeu. Sur l'ensemble de la période 2000-2016, le PBJ global a augmenté de moitié (+ 53 %) passant de 6,2 milliards d'euros à 9,9 milliards d'euros au terme de l'année 2016. La FDJ affiche une augmentation quasi-continue sur la période d'observation avec un PBJ de prés de 4,7 milliards en 2016 (vs 2,7 milliards d'euros en 2000). Les casinotiers quant à eux enregistrent une baisse régulière depuis 2007 avec cependant une légère reprise observée sur les deux dernières années d'observation.Le PMU affiche également une hausse du PBJ sur la période d'observation (2165 millions d'euros en 2016 vs 1833 millions d'euros en 2000) malgré une baisse progressive observée depuis 2008. Enfin, le PBJ généré par les activités en ligne gérées par l'ARJEL a progressé sur la période pour atteindre 813 millions d'euros pour l'annnée 2016.

La différence entre le montant total des mises et le PBJ permet de calculer le Taux de Retour aux Joueurs (TRJ) qui diffère selon l'activité pratiquée. Au Produit Brut des Jeux est ensuite soustrait les prélèvements de l'Etat et des collectivités ce qui fournit alors le Produit Net des Jeux. Ces taxes varient en fonction de l'activité considérée.

 

Partager la page