Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Données d'activité des opérateurs de jeux en ligne (ARJEL)

Avec un volume total de mise de 9,163 milliards d'euros au terme de l'année 2017, le poker (mises de cash-game et de tournoi) est de loin l'activité qui concentre le plus de mises (60 % du total des enjeux) pour un produit brut des jeux total de près d’un milliards d’euros (964 millions d’euros). Sur l’ensemble de la période 2011-2017, les trois segments ouverts à la concurrence les opérateurs affichent un chiffre d’affaire (total des mises diminuées des gains, soit le produit brut des jeux) en croissance : + 43 % passant respectivement de 672 millions d’euros à près d’un milliard d’euros (soit une dépense nette par compte joueur actif [CJA] de 344 euros en 2017 vs 289 euros en 2011). L’activité des paris sportifs apparait comme le secteur le plus porteur avec une multiplication par 4,1 de son chiffre d’affaires et pèse pour moitié (472 millions d’euros) dans le produit brut des jeux total des jeux en ligne (hors-jeux de loterie sur Internet). A l’inverse, le poker accuse un recul et reste en deçà du niveau observé en début de période avec cependant une reprise observée sur la dernière année d’observation. 

Source: Rapport d'activité ARJEL

La pratique du jeu en ligne ne cesse par ailleurs de se diffuser : plus de 2,8 millions de comptes joueurs ont été actifs sur l’année 2017, soit 2,8 plus comparativement à 2011. Le nombre de comptes joueurs actifs, rapporté à la population majeure française, permet de définir un indicateur de densité parmi la population de joueurs potentiels. En 2017, le nombre de CJA représente 5,4 % de la population majeure (vs 4,6 % en 2011).

Source: Rapport d'activité ARJEL

Partager la page