Observatoire des Jeux

 

Observer les impacts sanitaires, sociaux et économiques
des jeux d'argent et de hasard pour éclairer l'action de l'Etat

L'enquête e-GAMES France 2017

Il y a maintenant huit ans, la France ouvrait partiellement une offre légale de jeux d’argent sur Internet dans trois domaines : les paris sportifs, les paris hippiques et le poker. La loi de 2010 redéfinissait un cadre légal global pour l’ensemble des jeux d’argent en mettant l’accent sur un objectif de santé publique, nouveau dans le domaine, celui de prévenir le jeu problématique à l’origine des principaux dommages liés à cette activité ludique (Journal Officiel,2010). Si Internet est loin d’être encore le support dominant des pratiques de jeux d’argent, la part qu’il prend progresse rapidement.

L'enquête ENJEU 2014

L’observation des pratiques de jeux d’argent et de hasard est relativement récente en France. Deux enquêtes permettent d’étudier ces conduites avant et après les changements législatifs de 2010 qui ont modifié la régulation en ce domaine. Une première enquête a permis d’évaluer le phénomène du jeu en 2010. Quatre années plus tard une seconde enquête, issue d’une collaboration entre l’Observatoire des jeux et l’Inpes permet de comparer les résultats à ceux de la précédente et ainsi de documenter l’évolution, sur cette période, des pratiques de jeux des Français, de leur fréquence, de leur intensité ainsi que de l’importance des dommages engendrés.

L'enquête e-ENJEU 2012

Face à l’offre illégale grandissante sur Internet et en réponse à une forte demande européenne d’une ouverture de l’offre de jeux à la concurrence, la France a, par la loi du 12 mai 2010, organisé une « ouverture maîtrisée à la concurrence » du marché des jeux d’argent et de hasard (JAH) en ligne dans trois domaines : les paris sportifs, les paris hippiques et le poker.2 ans après l’entrée en vigueur de la loi, l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) et l’Observatoire Des Jeux (ODJ), ont mené conjointement deux enquêtes afin de documenter les pratiques des jeux d’argent et de hasard sur Internet.

L'enquête Baromètre santé 2010, module jeu

Les pouvoirs publics ont mandaté l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) pour réaliser une première enquête nationale de prévalence sur le jeu. Celle-ci a été conduite dans le cadre de l’enquête 2010 du Baromètre santé de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES), avec l’objectif de fournir des données sur le nombre de joueurs occasionnels et réguliers, mais également d’estimer la taille de la population concernée par le jeu excessif ou pathologique. Cette estimation ne concernant que la période précédant l’ouverture du marché des jeux en ligne (loi du 12mai 2010), elle ne peut servir à mesurer l’impact de cette loi sur la prévalence du jeu excessif ou pathologique.