Trier les résultats par
Afficher les extraits

Association SOS joueurs

Organisation et financement

Maître d’œuvre ; Association « SOS Joueurs »

Responsable ; Association « SOS Joueurs »

Financement et collaboration ; Association « SOS Joueurs »

Objectifs

« SOS Joueurs », association créée en 1990, regroupe des intervenants (psychologue, avocat, assistant social) spécialisé dans l'addiction au jeu d'argent et de hasard. Son objectif est le traitement, l'étude et la prévention du jeu pathologique. L'association anime une permanence téléphonique, des consultations et des groupes de parole.

Méthodologie

Périodicité ;Données recueillies en continues

Dates d'observation ; Informations recueillies annuellement depuis 1990.

Approche ; Quantitative.

Unité statistique ; Le joueur.

Champ d'observation ; Ensemble des individus ayant contacté l'association (personne ou entourage).

Méthode d'échantillonnage ; Recueil exhaustif des données sur l'ensemble des appelants.

Durée d'observation ; Annuelle.

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation ;

  • Biais de sélection : les familles ou les joueurs en difficulté ne font pas tous appel cette association ;
  • Seuls les appels traitant du jeu sont pris en compte ici ;
  • Une partie des appels n'est pas pris en compte car hors de la plage horaire de l'association.

Champ géographique ; France métropolitaine et DOM.

Découpage géographique possible ; Régional (pour la provenance géographique des appels).

Champ du jeu, Définition ;

L'association reçoit et traite l'ensemble des appelants qui peuvent être les joueurs eux-mêmes ou l'entourage d'une personne présentant une consommation à risque de jeu. Le dernier rapport (2011 avec N=819) apporte de nombreuses informations socio-démographiques relatives à cette sous-population de joueurs ;

  • Part des demandes d'aide concernant les jeux en ligne ;
  • Répartition des demandes d'aide par offre de jeux (FDJ, PMU, Autres);
  • Nombre de partenariats conclus avec des sites jeux ;
  • Répartition de retour du média par prise de contact (Internet, PMU, FDJ, TV, Casino, entourage, ...) ;
  • Répartition des appels par région ;
  • Répartition des appels selon le type de joueurs :
    • joueurs non dépendants d’un jeu de la F.D.J., joueurs saisissant l’occasion d'une demande d’aide pour un autre jeu ;
    • joueurs dépendants uniquement d'un jeu de la F.D.J. ;
    • plus fréquemment, joueurs dépendants d’un jeu de la F.D.J. et de jeux proposés par d'autres opérateurs, en particulier le P.M.U.
  • Répartition des appelants par catégorie (Joueurs, conjoint, parents, autres familles, amis, professionnels, autres) ;
  • Répartition par sexe ;
  • Répartition par classes d'âge ;
  • Répartition par situation familiale ;
  • Répartition par catégorie socio-professionelle ;
  • Part des joueurs surendettés ;
  • Part des joueurs en commission de surendettement ;
  • Part des joueurs ayant commis un délit suite à l'activité de jeu ;
  • Part des joueurs en invalidité (problèmes psychiatriques pathologies autres) ;
  • Part des joueurs ayant une dépendance associée aux jeux (alcool, tabac, toxicomanie) ;
  • Part des joueurs ayant une comorbidité autres que les dépendances associées (dépression, tentative de suicide, trouble bipolaire, maladie de Parkinson, autre trouble psychiatrique) ;
  • Fréquence de la pratique de jeu (multi-hebdomadaire, hebdomadaire, multi-mensuelle, mensuelle, annuelle, inconnue) ;
  • Part des demandes d'aide par type de jeu ;
    • FDJ (grattages, Rapido, Loto et Euromillions, Kéno, Copte et match, jeu en ligne, FDJNC) ;
    • PMU (réseau physique et virtuel) ;
    • Jeux de casinos
    • Jeux traditionnels (Black Jack, Roulette, Poker, autres jeux traditionnels) ;
    • Machines à sous et vidéo poker ;
    • Jeux de cercles (Poker, Autres) ;
    • Jeux en ligne (Poker, Paris sportifs, Paris hippiques, Autres) ;
    • Jeux clandestins (Poker, Poker vidéo, Autres) ;
  • Age de début de la pratique de jeu ;
  • Nombre moyen d'année de pratique avant le premier à « SOS Joueurs » ;
  • Part des joueurs ayant effectué une démarche d'interdiction volontaire (concerne les cercles de jeux et les casinos terrestres).

Nombre d'unités statistiques observées ; 819 joueurs avec des données exploitables pour une analyse statistique.

Taux de couverture ; La permanence téléphonique couplée aux points d’accueil permet à l'association d'être présente sur l'ensemble du territoire.

Type de recueil de données ; Données recueillies en continue via les permanences téléphoniques et les consultations.

Données recueillies ;

  • Informations socio-démographiques (âge, sexe, situation matrimoniale, catégorie professionnelle)
  • Situation financière (présence d'une dette de jeu, montant de la dette de jeu)
  • Pratique de jeu (âge initiation au jeu, fréquence et type de je)
  • Dépendances associées
  • Tentative de suicide
  • Conséquences légales (délits commis, récidive légale)

Qualité et fiabilité des données ; Véracité des données recueillies sur la base des déclarations du bénéficiaire et/ou de l'entourage.

Délai de diffusion des résultats ; N + 1an.

Principal mode de diffusion des résultats ; Publication via un rapport d'activité

Bibliographie

Chiffres-clés du site internet de l'association « SOS Joueurs »

Observations

Les données affichées ici ne concernent qu'une partie des contacts reçues par l'association, le reste étant trop fragmentaire pour permettre une exploitation statistique.

Synthèse des derniers résultats

L'association « SOS Joueurs » recense un ensemble d'informations sur les joueurs en difficulté avec leurs pratiques de jeu (88 % renseignent une fréquence multi-hebdomadaire). Les joueurs dépendants sont très majoritairement des hommes (78,8%) appartenant principalement à la classe d'âge 30-49 ans. Environ 64 % d'entre eux vivent en concubinage ou sont mariés. Les ouvriers et employés composent pour moitié cette sous-population alors qu'ils représentent 29 % en population générale.

Une grande partie des joueurs renseigne une situation financière dégradée suite à leurs activité de jeu puisque près de 82 % d'entre eux se sont endettés, dont 7,8 % se trouvent aujourd'hui en commission de surendettement. A titre d'illustration, sur les 571 joueurs capables e renseigner leurs dettes dues aux jeux, le total en capital emprunté s'élève à 19,5 millions d'euros, soit une dette de plus 34 000 euros par joueurs.

1Il faut ici rappelé que le montant des dettes est sous-évalué ; il ne comprend que ce qui reste dû du capital emprunté.

Pour en savoir plus

Les chiffres clés

Partager la page