Trier les résultats par
Afficher les extraits

Association CRESUS

Organisation et financement

Maître d’œuvre ; Association CRESUS

Responsable ; Association CRESUS

Financement et collaboration ; Association CRESUS

Objectifs

L'association « CRESUS », présente sur l'ensemble du territoire français, a pour objet de prévenir et traiter les situations d'endettement et de surendettement. Celle-ci propose tout une gamme d'action pouvant aller de la simple écoute jusqu'au suivi des dossiers de surendettement déposés à la Banque De France en passant par la médiation bancaire et l'accompagnement budgétaire. En dépit du fait que les causes du surendettement sont souvent conjuguées (accident de la vie, contraction d'un nouveau crédit pour en rembourser un autre, …), une partie des bénéficiaires renseigne une activité non contrôlée de jeu d'argent qui a contribué pour partie à les mener à une situation d'exclusion financière.

Méthodologie

Périodicité ; Données recueillies en continue via la permanence téléphonique ou les centres d'accueil.

Date d'observation ; Rapport d'activité disponible depuis 2006.

Approche ; Quantitative.

Unité statistique ; Demande d'accompagnement.

Champ d'observation ; Ensemble des personnes de plus de 18 ans.

Méthode d'échantillonnage ; Recueil exhaustif de l'ensemble des demandes d'accompagnement.

Durée d'observation ; Observation recueillie en continue sur l'année.

Biais de couverture de la source par rapport au champ d'observation ;

Biais de sélection ; Toute les personnes pouvant prétendre à un accompagnement personnalisé ne font pas appel à cette association. En outre celle-ci n'est présente que sur 14 régions même si la permanence téléphonique permet de couvrir l'intégralité du territoire ainsi que les DOM.

Champ géographique ; France métropolitaine et DOM.

Découpage géographique possible ; Étude des demandes d'accompagnement par région.

Champ du jeu, Définition ; Ensemble des bénéficiaires de l'association « CRESUS ».

Celle-ci recueille diverses informations pour la constitution du dossier ;

  • Répartition des bénéficiaires par catégorie professionnelle ;
  • Répartition des bénéficiaires par situation familiale ;
  • Répartition des bénéficiaires par cause d'endettement ;
  • Répartition des bénéficiaires par domaine d'intervention ;
  • Répartition des bénéficiaires par classe d'âge ;
  • Répartition des bénéficiaires selon l'origine géographique ;
  • Montant de la dette ;
  • Répartition par domaine d'intervention (aide et suivi du dossier de surendettement, procédure de rétablissement, recours aux tribunaux, médiation bancaire, accompagnement budgétaire, demandes de dégrèvement).

Nombre d'unités statistiques observées ; 49 450 demandes d'accompagnements au titre de l'année 2011.

Taux de couverture ; La permanence téléphonique couplée aux points d’accueil permet à l'association d'être présente sur l'ensemble du territoire.

Type de recueil de données ; Données recueillies en continue via les centres d'accueil et les permanences téléphoniques.

Données recueillies ;

  • Données socio-démographiques ;
  • Catégorie professionnelle ; Bénéficiaire de minimas sociaux, chômeur indemnisé, salarié, travailleur indépendant, auto-entrepreneur, retraité.
  • Situation familiale ; divorcés, célibataires, unions libres, mariés, veuvage.
  • Origine géographique ; région ou département d'appartenance.
  • Classe d'âge.
  • Données financières :
  • Cause de surendettement ; multiplication des prêts à la consommation, accession à la propriété, dettes de loyers, revenus inexistant, caducité du plan Banque De France Redepôt, factures impayées (téléphone, gaz, électricité, …).

Qualité et fiabilité des données ; Données recueillies suite à une demande de prise en charge par domaine d'intervention. Le bénéficiaire doit apporter les justifications nécessaires pour attester de sa situation à la fois auprès de l’association et des banques.

Délai de diffusion des résultats ; Rapport d'activité ; N + 1an

Principal mode de diffusion des résultats ; Publication sous forme d'un rapport d'activité annuel.

Bibliographie ;

Rapport d'activité 2011 ;

Enquête CSA mars 2009 ;

Observations

Cette source de données fournit de précieux renseignements quant à la trajectoire et aux facteurs qui mènent à une situation d'exclusion financière. Ces derniers peuvent être multiples et doivent être renseignés lorsque l’intéressé dépose un dossier de surendettement à la Banque De France. De ce fait, cette source d'information permettra de connaître la part des bénéficiaires de l'association « CRESUS » renseignant une activité de jeu problématique. Cette association a par ailleurs fait réaliser deux études auprès de l'institut CSA afin d'apporter un éclairage complémentaire sur le profil socio-démographique de cette population et d'identifier plus précisément les facteurs qui les ont mené à cette situation (première vague du sondage du 23 au 28 mars 2009, seconde vague du 26 septembre au 5 octobre 2011).

Synthèse des derniers résultats

Le nombre de bénéficiaires accompagnés par l'association « CRESUS » est en augmentation depuis plusieurs années. Son champ d'action intervient à la fois en amont du processus de surendettement (éducation et formation à l'environnement bancaire et budgétaire) ou lorsque la situation financière de l'individu s'avère trop critique, à la constitution du dossier auprès de la Banque De France. Le profil des bénéficiaires, ventilés par catégorie professionnelle, fait apparaître un nombre grandissant de cadres, retraités et salariés en grande difficulté évoluant dans des structures familiales souvent fragmentées (célibat, divorce).

La cause première du processus de surendettement reste la souscription excessive de prêt à la consommation (crédits « revolving ») pour lesquels les conditions d'emprunt s'avèrent plus souples comparativement aux banques traditionnelles.

Partager la page