Accueil du portailArchives › Les objets connectés de la French Tech font leur entrée dans la grande distribution

Les objets connectés de la French Tech font leur entrée dans la grande distribution - 21/10/2015

Dans le cadre de la solution « objets intelligents » de la nouvelle France industrielle, huit enseignes de la grande distribution ont décidé de soutenir et de valoriser les startups françaises fabricantes d’objets connectés, rassemblées sous une dénomination commune : les objets connectés de la French Tech.  

 

Axelle Lemaire a signé la Charte pour la distribution des objets connectés de la French Tech avec huit enseignes, le 21 octobre à Bercy © BercyPhoto

 

L'engagement des huit enseignes de la grande distribution en faveur des objets connectés français s'est concrétisé par la signature, avec Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, d’une charte engageant Auchan, Boulanger, Carrefour, Darty, la FNAC, INNOV8, Leclerc et Orange à valoriser dans la durée les objets connectés de la French Tech.

Première traduction de cet engagement : le lancement depuis le 19 octobre d'une semaine d’actions promotionnelles pour valoriser plusieurs objets connectés de la French Tech via des démonstrations en magasin et des publicités sur leurs sites internet.

L’innovation française dans l’électronique grand public et les objets connectés, qui en sont le fer de lance, s’exporte et participe au rayonnement de la France dans le monde.

L’objectif de l’opération : promouvoir l’usage des objets connectés auprès des consommateurs, découvrir les startups françaises et dynamiser le marché des objets connectés.

Quels sont les engagements prévus par la charte ?

Les grands principes de la charte signée aujourd’hui sont :

  • l’ouverture des rayons des magasins à de nouveaux acteurs ;
  • l’accompagnement d’entreprises dans la commercialisation de leur produit ;
  • la mise en avant des objets connectés de la French Tech au sein des magasins et sur internet ;
  • l’organisation d’opérations de communication pour sensibiliser le grand public à l’intérêt des objets connectés.
     

Ainsi, plus de 40 startups françaises se sont portées volontaires à ce jour afin de participer à cette initiative ouverte à tous les produits fabriqués ou conçus en France. Un document détaille les conditions d’adhésion à cette opération.

 

La solution objets intelligents

Dans le cadre du programme pour l’Industrie du Futur, les objets intelligents ont été identifiés comme l’une des 9 solutions prioritaires pour la politique industrielle de la France. Eric Carreel, président fondateur de Withings, a été missionné pour élaborer une feuille de route pour développer la filière française des objets connectés.

Une première action de cette feuille de route : la mise en place d’une Cité de l’Objet Connecté, lieu d’accélération de l’innovation et du passage à l’industrialisation. Seconde action : la valorisation du savoir-faire français dans le domaine des objets connectés auprès des consommateurs français et européens.

 

La French Tech

L’Etat a lancé en novembre 2013 l’initiative French Tech pour soutenir et rendre plus visible la croissance de l’écosystème de startups françaises. « La French Tech » est une marque qui désigne une nouvelle génération d’entrepreneurs qui créent leur entreprise et visent le leadership mondial.

C’est aussi une communauté qui réunit toutes celles et ceux qui, de l’entrepreneur à l’investisseur en passant par le développeur, innovent et contribuent au dynamisme et à la croissance des startups françaises.

 

 

 

Nouvelle France Industrielle

 

 

 La Frenchtech : définition, ambition, action

La Frenchtech : définition, ambition, action

 

 

Partagez cet article !