Accueil du portailMUTECOSAccueilLettres e-Mutécos › lettre e-mutecos à la une

Mutécos, anticiper ensemble l'économie de demain

lettre e-mutecos à la une

La lettre e-Mutécos paraît tous les 2 mois . Elle touche plus de 1500 abonnés après un an de publication. Ses rubriques, Dossier, Actualité, Comment font les autres, 3 questions à un expert et Regard décalé parmi d’autres, ont pour ambition de vous proposer une appréhension originale des mutations économiques en tentant d’en anticiper ses évolutions.

 

A la Une - lettre e-mutecos n°10

 

Le dossier

Politique de l'innovation, comment innover ?

 L'innovation est un facteur clé de la montée en gamme de notre économie. L'arrivée à maturité du numérique qui est un accélérateur de l'innovation mais aussi l'augmentation de la circulation mondiale des talents, des idées ou des entreprises font de l'innovation un enjeu décisif. Si la France est relativement bien positionnée au niveau mondial dans la recherche, il n'en va de même dans le domaine de l'innovation. Le tableau de bord de l'innovation de l'Union européenne (2013) la classe dans le groupe des "pays suiveurs" (Autriche, Belgique, Chypre, Estonie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni, Slovénie), en décrochage par rapport au groupe des pays leaders (Allemagne, Danemark, Suède, Finlande).

 

LIRE LA SUITE

On en parle

Nouvelle donne pour l'innovation

L’innovation est le principal levier de compétitivité hors coût. Ses effets sur les entreprises sont largement connus et avérés : les entreprises les plus innovantes, celles qui investissent dans la R&D et l’immatériel, exportent davantage et sont moins sensibles aux aléas conjoncturels. L’innovation est nécessaire au développement économique des territoires, et indispensable pour être présent sur les marchés en croissance.

Regard décalé

Les Sociétés d'Accélération des Transferts Technologiques SATT

Les SATT ont pour vocation de maximiser l’impact socio-économique des résultats de recherche académique en accélérant leur transfert vers les entreprises. Le passage d’un résultat de recherche à une technologie industrielle étant particulièrement complexe et risqué pour les entreprises, de nombreux résultats peinent à sortir des laboratoires. Afin d’accélérer ce processus, les SATT simplifient les relations entre entreprises et établissements de recherche et assument une part significative du risque en lieu et place des entreprises.

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article !