Accueil du portailArchives › Mois de l'ESS : Martine Pinville s'est rendue en Bretagne

Mois de l'ESS : Martine Pinville s'est rendue en Bretagne - 24/11/2015

Dans le cadre du mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS), Martine Pinville a effectué un déplacement en Bretagne, le 23 novembre. Avec 13,9 % de l’emploi local lié à l’ESS, la Bretagne est en tête des régions de ce modèle économique. La secrétaire d’Etat a visité des structures de l’ESS consacrées à l’insertion par l’activité économique, l’accompagnement des personnes âgées dépendantes et l’aide aux victimes de violences conjugales.

 

 

 

 

Martine Pinville a visité l’association Le Panier de la Mer , à Lorient.

Les Paniers de la mer

Structure d’insertion par l’activité économique (SIAE), les Paniers de La Mer organisent au profit de l’aide alimentaire, une offre nationale de produits de la mer, transformée par les salariés en insertion, formés aux métiers du mareyage et de l’agroalimentaire.

Entre 2014 et  2015, les SIAE ont connu une réforme concertée, pour une juste allocation des ressources et un renforcement des capacités de développement économique et d’innovation sociale. Avec la Loi ESS de 2014, l’objectif du gouvernement est de passer de 165 000 personnes formées dans des structures d’insertion par l’activité économique à 500 000 dans les prochaines années.

A la maison de quartier du Bois-du-Château, Martine Pinville a ensuite participé à un déjeuner à partir des produits de l’AMAP de la source, de Lorient.

Les AMAP

Les AMAP (associations pour le maintien d'une agriculture paysanne) sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique. Leur principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs. La croissance des AMAP est forte : 700 en 2008, 2000 en 2015.

La secrétaire d’Etat a également visité l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du Missilien géré par la Fondation Massé-Trévidy, à Quimper.

Les fondations

Acteurs historiques de l’ESS, la France compte 1 400  fondations représentant plus de 80 000 salariés. Elles sont soutenues par la loi ESS, notamment en matière de financements.


Martine Pinville a également visité l’association Adalea qui se mobilise pour l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales, l’emploi et la formation, le logement et l’hébergement. Elle a visité les logements d’urgence, les hébergements sécurisés et a pu échanger avec des victimes.

Les associations

La France compte 165 000 associations employeuses en France et 1,8 million de salariés. Ces associations sont soutenues par la loi ESS, notamment par des dispositifs d’aide au développement (titres associatifs, dispositifs locaux d’accompagnement).

 

Martine Pinville

« Je veux promouvoir ce modèle d’entreprendre autrement qu’est l’Economie sociale et solidaire, ces exemples qui répondent à un véritable besoin de la société. »

 

 

Presse

Communiqué | Programme du déplacement de Martine Pinville en Bretagne - à Lorient, Quimper et  Saint-Brieuc - 23/11/2015

 

Loi Economie sociale et solidaire

La Loi Economie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 vise un changement d'échelle de l'Economie sociale et solidaire dans tous ses aspects, afin de construire avec les entreprises de l'économie sociale et solidaire une stratégie de croissance plus robuste, plus riche en emplois, plus durable et plus juste socialement.

>> www.economie-sociale-solidaire.gouv.fr

 

En images

 

 

 

Partagez cet article !