Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Modernisation de l'action publique : renforcer la simplification et l'innovation

Le quatrième comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (Cimap) s’est tenu le 18 décembre 2013, à Matignon. Il affirme une double ambition : renforcer l’efficacité des services publics et participer à l’effort de redressement des finances publiques.

 

 

 

Session du 4e Comité interministériel pour la modernisation de l’action publique
Photo : Yves Malenfer/Matignon

 

La modernisation de l’action publique poursuit sa montée en puissance, autour d’un double objectif :

  • renforcer l’efficacité des services publics
  • contribuer à l’effort de redressement des finances publiques.

Douze nouvelles évaluations de politiques publiques sont lancées dans le champ de l’action publique (Etat, collectivités locales, sécurité sociale). Ces nouvelles évaluations qui s'ajoutent aux 49 déjà engagées doivent dégager trois à quatre milliards d'euros d'économies à l'horizon 2017. Elles portent notamment sur une meilleure efficacité des contrôles sur les entreprises et la rationalisation des outils et dispositifs au bénéfice des entreprises (voir la liste complète dans le dossier de presse).

Le Cimap renforce également la simplification et l’innovation de l’action publique, pour améliorer la qualité du service rendu au citoyen et aux enteprises et soutenir la compétitivité de l'économie.

Il accélère la modernisation numérique de l’Etat et ouvre plus largement l'accès aux données publiques.

Enfin, le Gouvernement souhaite développer le dialogue social sur la modernisation de l’action publique et renforcer la culture managériale dans l’administration.

Le comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP)

Le CIMAP est le comité interministériel pour la modernisation de l’action publique. C’est l’instance de décision et d’arbitrage en matière de modernisation de l’action publique. Il vise à rénover le modèle français en alliant cohésion sociale et performance dans le respect des engagements budgétaires du gouvernement. La modernisation de l’action publique s’appuie sur la responsabilité des acteurs publics dans la conduite de la réforme. Le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) accompagne les acteurs dans le suivi et la mise en œuvre de la réforme.

Partager la page