Imprimer la page

La 4ème promotion des Facilit’à cœurs est lancée !

Pour la première fois, la rentrée des Facilit’à cœurs a eu lieu en distanciel. Le 5 mai dernier, ils étaient 11 collaborateurs du ministère, à commencer le parcours apprenant à la facilitation. Une nouvelle compétence qui se développe à Bercy pour accompagner le déploiement des méthodes collaboratives.

groupe sautant de joie

Le 5 mai dernier, les treize participants de la 4ème promotion des Facilit’à cœurs ont démarré leur parcours apprenant en distanciel. Issus des directions de Bercy - DGE, DG Trésor, DGDDI, DGAFP, CISIRH, CGEFI, SG et souvent amenés à animer des ateliers et des temps d’échanges collectifs, ces collaborateurs souhaitent se professionnaliser dans l’art de la facilitation. Leur objectif est de sortir en quelque sorte du bricolage et d’apprendre des méthodes concrètes sur lesquelles s’appuyer et qui ont fait leur preuve, explique Maya Manesse, pilote du dispositif à la Mission Innovation.

Mais la facilitation, c’est quoi ?  C’est l’ensemble des processus qui sont mis en œuvre avant, pendant et après une rencontre pour permettre à un groupe d’atteindre ses objectifs. Par exemple, si un collaborateur souhaite développer un projet, il peut organiser un temps d’idéation collectif qui sera construit en séquences définies. A chaque séquence, le groupe progresse dans sa réflexion en vue de trouver des solutions collectives.

Le parcours apprenant Facilit’à cœurs permet aux participants d’expérimenter, de s’interroger et surtout de mettre en pratique ces outils. Pour leur premier module dédié à l’art de la facilitation, les collaborateurs de la 4ème promotion ont pu échanger sur les principes de l’intelligence collective et échanger sur le rôle et la posture du facilitateur. On espère pouvoir faire la deuxième journée consacrée à ce module en présentiel pour l’expérimentation et la mise en pratique des outils, confie Maya Manesse. Prochaine rencontre fin juin. A suivre, donc.

Partager la page