Accueil du portailArchives › Le ministère s'engage pour la diversité

Le ministère s'engage pour la diversité

Les actions en faveur de la diversité et de l'égalité professionnelle sont au cœur de la politique des ressources humaines des ministères économiques et financiers. A ce titre, Bercy a été la première administration d'État à obtenir le label Diversité, en 2010 et son renouvellement pour 4 ans en 2015. Depuis, les ministères économiques et financiers continuent de se mobiliser pour assurer l'égalité et la diversité de leurs personnels.

 

©MEF

 

 

Diversité et égalité professionnelle

Les ministères économiques et financiers sont pleinement investis dans la mise en place d'une politique en faveur de la diversité, de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, de l'intégration des personnels handicapés. Ces politiques se traduisent par des engagements concrets dont la mise en œuvre fait l'objet d'un suivi attentif et régulier.

 

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Un plan d'action ministériel en faveur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a fait l'objet d'un accord professionnel signé par la totalité des fédérations syndicales des ministères économiques et financiers, le 8 avril 2011.

Un second plan couvre la période 2015-2017, il comporte six axes :

  • Compléter le diagnostic sur l’égalité professionnelle (une étude sur l’égalité salariale) ;
  • Combattre les freins dans les parcours professionnels des femmes (notamment concernant les mobilités géographiques obligatoires) ;
  • Mieux articuler vie privée et vie professionnelle (chartes de gestion du temps) ;
  • Renforcer la lutte contre les stéréotypes liés au sexe. Une formation pour les enseignants permanents des écoles économiques et financières sera mise en œuvre d’ici la fin de l’année ;
  • Intégrer davantage la thématique de l’égalité professionnelle dans le dialogue social ;
  • Lutter contre le harcèlement moral et sexuel et les violences sexistes. Cet axe a fait l’objet d’un guide sur les violences sexistes au travail à destination des managers et des responsables RH.

Les ministères ont déposé à l’automne 2017 une candidature visant obtenir le label égalité et s’engageront dans l’élaboration d’un nouveau plan d’actions sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, à compter de 2018.

La mise en œuvre de ce plan est sous la responsabilité du secrétaire général des ministères et fait l'objet d'un suivi attentif, dans le cadre notamment d'un dialogue régulier avec les partenaires sociaux.

Des mesures significatives ont d'ores et déjà été prises, notamment l'élaboration d'un bilan statistique annuel sur l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et un guide de la parentalité.

Un délégué à la diversité et à l'égalité professionnelle et un réseau de référents diversité

Le délégué à la diversité et à l'égalité professionnelle et ses deux chargés de mission animent un réseau de référents diversité représentant toutes les directions des ministères économiques et financiers. Les politiques nationales sont relayées dans les services déconcentrés par des référents locaux, et constituent un sujet important du dialogue avec les partenaires sociaux.

Les référents sont à la fois relais d'information, animateurs de réseau, pilotes des actions de formation, conseillers auprès des services, organisateurs d'événements et ont en charge les indicateurs de suivi des actions en faveur de la diversité.

Une cellule de prévention des discriminations

Une cellule de prévention des discriminations a été créée en novembre 2009 au sein des ministères économiques et financiers. Soumise à des obligations de confidentialité et d'impartialité, la cellule a pour mission d'écouter, d'analyser la situation et d'aider les agents à trouver une solution pour mettre fin aux pratiques discriminatoires. Tout agent peut saisir directement cette cellule.

Plus de 25 ans d'action en faveur du handicap
 

La cellule de recrutement et d'insertion des personnes handicapées (Criph), créée en 1991, a pour mission de promouvoir le recrutement des personnes handicapées et la réinsertion d'agents devenus handicapés.

De nombreux postes sont offerts chaque année. Ainsi, au 1er Janvier 2016, les ministères économiques et financiers ont dépassé le taux légal de 6% d’emploi de personnes handicapées avec 8 665 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) en leur sein, soit 6.03% des effectifs.

La Criph élabore, avec les services compétents du ministère, des dispositifs techniques pour faciliter l’accessibilité au sens le plus large : accès aux locaux, adaptation des postes de travail, accès à la formation et à l’information.

Bercy, première administration d'État à obtenir le label Diversité, en 2010, renouvelé pour 4 ans en 2015

 

Depuis 2010, de nombreuses actions ont été lancées en faveur de la diversité, du respect de l’égalité professionnelle homme-femme et de la lutte contre toutes les formes de discrimination au sein des ministères économiques et financiers.

 

Si la plupart des agents sont désormais sensibilisés à ces questions, les ministères économiques et financiers continuent de se mobiliser pour assurer l'égalité et la diversité de leur personnel. Cette distinction n'est pas un aboutissement, mais un point de départ donné à une politique ambitieuse.

Le label Diversité

Le label Diversité vise à prévenir les discriminations et à promouvoir la diversité dans les secteurs public et privé. Il permet à la structure candidate ou labellisée d’évaluer ses processus de ressources humaines et de les modifier le cas échéant.

La certification délivrée par l’Afnor reconnaît et fait connaitre les bonnes pratiques de recrutement et d’évolution professionnelle valorisant la diversité dans la sphère du travail. Le label Diversité est accordé pour quatre ans.

Le site fonction-publique.gouv.fr

Modifié le 22/09/2017

 

 

Définitions

  • La discrimination consiste à traiter une personne de manière différente, en raison de caractères qui lui sont propres. La loi définit 20 critères de discrimination [voir ci-dessous]
  • La discrimination diffère du harcèlement, qui consiste à porter atteinte à la dignité d'une personne, en créant un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant
  • La diversité renvoie quant à elle à la variété des profils humains qui peuvent exister et qu'il convient de favoriser.

 

Des critères de discrimination

L’âge, le sexe, l’origine, la situation de famille, l’orientation sexuelle, les mœurs, les caractéristiques génétiques, l’appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation, une race, l’apparence physique, le handicap, l’état de santé, le patronyme, les opinions politiques, les convictions religieuses, les activités syndicales, l’état de grossesse, l’identité sexuelle, le lieu de résidence, la perte d'autonomie,  la vulnérabilité particulière résultant d'une situation économique, apparente ou connue, la domiciliation bancaire, la capacité à s'exprimer dans une autre langue que le français.

 

Partagez cet article !