Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Michel Sapin réunit à Bercy ses homologues du triangle de Weimar

Les ministres des Finances du triangle de Weimar (Allemagne, France et Pologne) se sont réunis à Bercy le 22 février. La lutte contre le financement du terrorisme et contre la fraude et l’évasion fiscales ainsi que les évolutions de l’Union européenne (UE) ont été abordés.

 

 

Michel Sapin avec Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances, et Mateusz Morawiecki, Vice-premier ministre polonais en charge de l’Économie et des Finances, à Bercy lors du Triangle de Weimar – février 2017©Bercy

 

 

 

Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances s’est entretenu avec Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand et Mateusz Morawiecki, vice-premier ministre en charge de l’Economie et des Finances en Pologne.

Les évolutions de l’UE : suivi du sommet de Bratislava et préparation de l’anniversaire du traité de Rome

Les ministres des Finances sont tout d’abord revenus sur le Brexit, la notification formelle d’intention de retrait du Royaume-Uni étant attendue dans les prochaines semaines. Michel Sapin a rappelé que les relations futures du pays avec l’UE devront respecter les règles du marché intérieur.

Dans le prolongement du sommet informel de Bratislava de septembre 2016, Michel Sapin s’est réjoui du signal positif que constituent l’extension et l’amplification du plan Juncker. D’autre part, il a appelé à réfléchir à la mise en place d’un fonds européen de défense, et d’initiatives concrètes en matière d’harmonisation fiscale et sociale pour mettre fin aux comportements non coopératifs en Europe.

Plus de transparence à l’échelle internationale

Le ministre français de l’Economie et des Finances a par ailleurs réagi positivement aux priorités définies par la présidence allemande du G20 pour 2017. La France soutient ainsi la réflexion sur la résilience de l’économie mondiale, l’attention sur l’Afrique et son développement, ou encore l’accent sur le numérique et l’équilibre à trouver entre l’innovation et un bon niveau de régulation, de transparence, et de sécurité.

Michel Sapin a profité de cette occasion pour rappeler les priorités françaises au G20 :

  • La fiscalité internationale : lutter contre les juridictions non coopératives en matière de fiscalité
  • La lutte contre le financement du terrorisme : mettre en œuvre le renforcement du GAFI et traiter la question des ports francs
  • Le renforcement de l’architecture financière internationale : la France œuvrera en faveur de l’adoption de principes de financement soutenable et de principes de coordination entre les institutions financières internationales.

Au sujet de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales, Michel Sapin a appelé à poursuivre les chantiers engagés dans l’UE (directives contre l’optimisation dans la ligne du projet BEPS ; liste fiscale des juridictions non coopératives ; projet d’harmonisation de l’impôt sur les sociétés…). Michel Sapin et Wolfgang Schaüble ont appelé leur homologue polonais à s’impliquer en ce sens.

 

 

 

Le triangle de Weimar

Le triangle de Weimar (France, Allemagne, Pologne) a été créé en 1991 au niveau des ministres des Affaires étrangères pour consolider la réconciliation entre l’Allemagne et la Pologne. Sa vocation s’est depuis élargie, il s’agit de bâtir un pont permanent entre anciens et nouveaux Etats-membres de l’UE et de faire converger les positions de trois « grands pays » de l’UE à 27. Depuis 1993, des sommets ont eu lieu régulièrement, entre chefs d’Etats, ou ministres (finances, défense, justice etc…).

La dernière réunion a eu lieu le 19 janvier 2016, à Berlin.

Partager la page