Accueil du portailArchivesMichel Sapin en Egypte, à Charm el-Cheikh, les 13 et 14 mars

Michel Sapin en Egypte, à Charm el-Cheikh, les 13 et 14 mars

16/03/2015

Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, s'est rendu à Charm el-Cheikh, en Egypte, les 13 et 14 mars 2015, à l'occasion de la conférence pour le développement économique de l’Egypte. Cet événement organisé par les autorités égyptiennes marque le retour de l’Egypte sur la scène économique internationale et vise notamment à attirer les investisseurs étrangers.

 

Michel Sapin, à la tribune de l'EEDC 2015 (Egypt Economic Developpement Conference), le 13 mars 2015 #EEDC2015

 

Ce déplacement, le premier d’un ministre des Finances en Egypte depuis 2011, a  permis de faire le point sur les relations économiques et commerciales entre la France et l’Egypte.

Michel Sapin s'est exprimé lors de la séquence inaugurale de la conférence, le 13 mars. Le ministre a adressé un message de confiance et d’amitié à l’attention de l’Egypte, en réaffirmant la volonté française d’approfondir le partenariat économique stratégique entre lesdeux pays.

Plusieurs rencontres bilatérales ont eu lieu, notamment avec :

  • M. Al-Sissi, président de la République d’Egypte;
  • M. Ibrahim Mehleb, premier ministre égyptien;
  • M. Hany Dimian, ministre des Finances égyptien;
  • M. Abdelmalek Sellal, premier ministre algérien;
  • M. Suma Chakrabarti, président de la banque européenne de reconstruction et de développement (BERD).

Une rencontre avec les entreprises françaises et égyptiennes a été également organisée, sous l’égide du Conseil franco-égyptien des affaires.

Une cinquantaine d’entreprises françaises étaient présentes. Elles couvrent les secteurs des transports, de l’énergie, de l’agroalimentaire, de la finance, de la construction ou des télécommunications. Cette présence, forte et diversifiée, témoigne de l’intérêt et de la confiance portés par les entreprises françaises au développement économique de l’Egypte.

En chiffres

  • La France était le 5e investisseur étranger en Egypte en 2013-14. Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 2,6 milliards d'€ en 2014 (+2,8% par rapport à 2013). L’Egypte représente le premier marché de la France au Proche Orient.
  • 140 entreprises françaises sont implantées, employant près 33 000 personnes dans les secteurs de l’industrie, de l’agro-industrie, des équipements électriques, de la pharmacie, de la distribution, des hydrocarbures, du tourisme et des infrastructures.
  • L’Egypte est la 3e destination de la région Moyen Orient Afrique du Nord en termes d’IDE (investissements directs à l’étranger), derrière le Maroc et la Turquie.
  • La France soutient le développement des infrastructures de l’Egypte notamment dans le domaine des transports (plus de 2 milliards d'€ d’aide financière à la construction du métro du Caire depuis 1980, dont un financement de 300 millions d'€ de l’Agence française de développement (AFD) et de 344 millions d'€ du ministère des Finances français pour la construction de la ligne 3 et la fourniture du matériel roulant).
  • L’AFD est également fortement impliquée dans les domaines du soutien au développement des PME, de la dépollution industrielle, de l’irrigation, des énergies renouvelables et du développement des quartiers informels.

 

 

Presse

 

 

Partagez cet article !