Deux hommes coupables de travail dissimulé dans des salons de coiffure entre Réole et Tonneins

Bounaim et Fredy étaient convoqués devant le tribunal de Bordeaux pour répondre des actes de dissimulation de travail notamment entre La Réole, Marmande et Tonneins.

« On m’a appelé pour que je redresse la société, c’était un défi pour moi, car je n’y connais rien à la coiffure », indique Fredy S., 47 ans, à la barre du tribunal de Bordeaux le 13 novembre dernier.

Il est poursuivi avec son « associé », Bounaim O., 38 ans, pour plusieurs délits : exécution d’un travail dissimulé, exercice d’un travail dissimulé, emploi d’un étranger non muni d’une autorisation de travail, exercice illégal d’une activité artisanale et aide à l’entrée à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger en France entre La Réole (Gironde), Tonneins et Marmande (Lot-et-Garonne) entre 2019 et 2022.

Un contrôle qui déroule la pelote 

Les problèmes débutent à Tonneins, rue Maréchal Joffre, le 30 novembre 2021 lorsque le CODAF (Comité opérationnel départemental de lutte anti-fraude) exécute un contrôle dans le salon de coiffure Nourhane coiffure.

Les inspecteurs surprennent un coiffeur en train de travailler, alors qu’il se trouve sans titre de séjour valable, et avec un diplôme marocain en coiffure. Or, pour travailler comme coiffeur en France, il faut un diplôme français.

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/la-reole_33352/deux-hommes-coupables-de-travail-dissimule-dans-des-salons-de-coiffure-entre-la-reole-et-tonneins_60473103.html