Des infractions relevées sur le chantier des jardins de Haute Bruyère à Epernon

Les gendarmes ont dirigé une enquête, le 30 mars 2022, sur un chantier immobilier à Épernon.

Lancé en 2019, ce projet immobilier des Jardins Haute de Bruyère, un nouveau quartier situé rue de la Savonnière à Épernon, concerne la création de 127 logements. Ce qui nécessite l’intervention de plusieurs corps de métiers et une centaine d’ouvriers.

58 employés contrôlés 

Le comité départemental anti-fraude (Codaf), composé de gendarmes de la compagnie de Lucé, de la police aux frontières, de la brigade de recherches, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, du groupe interministériel de recherches (Gir), d’agents de l’Urssaf et des services fiscaux, est intervenu sur le site du chantier. Les membres du Codaf ont contrôlé, le 30 mars 2022, 58 employés.

"Du travail dissimulé"

Le procureur de la République, Rémi Coutin, fait le point : « Sur ce dispositif d’envergure, nous avons constaté la présence de sept personnes sans titre de séjour et de quatre personnes en situation de travail dissimulé, donc non déclarées. D’autres infractions au Code du travail, relevées par différents services de l’État, font l’objet de procédures à l’encontre de la société Sogem Bâtiment. »

Malgré plusieurs tentatives, nous n’avons pas pu joindre l’entreprise.

https://www.lechorepublicain.fr/epernon-28230/actualites/des-infractions-relevees-sur-le-chantier-des-jardins-de-haute-bruyere-a-epernon_14112731/

Partager la page