2022, une année fructueuse pour le Comité opérationnel départemental anti-fraude de l’Isère

FOCUS - Le Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) a dressé le bilan de son action sur 2022 à l'occasion d'une présentation, le 28 février 2023. Réunissant plusieurs administrations, l'organisme revendique un bilan financier de 37,7 millions sur l'année. Autant de fraudes identifiées dans les prestations sociales, les aides aux entreprises ou le travail dissimulé.

Comme de coutume chaque début d'année, le comité opérationnel départemental anti-fraude de l'Isère s'est réuni le mardi 28 février pour dresser le bilan de l'année écoulée et fixer les orientations pour l'année à venir. Autour de la table : des représentants de la préfecture de l'Isère, de la Direction départementale de la protection des populations, des parquets de Grenoble et de Bourgoin-Jallieu, de la Caf, de la CPAM, de l'Urssaf ou encore de Pôle emploi.

Une forte participation qui réjouit le préfet de l'Isère. "On a la chance de s'appuyer sur un partenariat bien installé dans le département, des services et des institutions pleinement engagés dans cette politique [contre la fraude]", déclare Laurent Prévost. Non sans souligner "une culture du contrôle commun impliquant plusieurs administrations, qui est une des marques de fabrique du département de l'Isère".

Un bilan financier de la lutte contre la fraude de 37,4 millions en 2022

Les réalisations du Comité anti-fraude de l'Isère sur l'année ? "Le bilan financier du Codaf représente 37,4 millions d'euros, contre 30,8 en 2021. C'est un montant important et qui va en progressant", note le préfet de l'Isère. Certains types de fraude ne sont toutefois pas pris en charge par le Codaf. Comme la fraude fiscale, dont les Finances publiques s'occupent seules, ce qui ne les empêche pas d'avoir leur place au sein du Comité.

https://www.placegrenet.fr/2023/03/07/2022-une-annee-fructueuse-pour-le-comite-operationnel-departemental-anti-fraude-de-lisere/595451