Accueil du portailMEDIATEUR-DES-ENTREPRISESAccueilActualités › Le Médiateur des entreprises et Sidetrade ont annoncé la troisième édition du baromètre des blocages factures

Logo : le médiateur des entreprises

 

Renforcer la confiance
entre les acteurs économiques

 

Le Médiateur des entreprises et Sidetrade ont annoncé la troisième édition du baromètre des blocages factures

06/06/2018

A l’occasion des « Prix des délais de paiement » qui se tenaient le 31 mai 2018 au MEDEF, le Médiateur des entreprises et Sidetrade ont annoncé la publication de la 3ème édition du baromètre « Médiateur des entreprises-Sidetrade ». Il existe déjà des indicateurs relatifs aux retards de paiement ; celui-ci est le seul à aborder la problématique des factures déclarées non-conformes par les donneurs d’ordres, qui peuvent donner lieu à des retards de paiement.

1 facture de PME sur 7 est bloquée dans les systèmes d’information des donneurs d’ordre

Plusieurs motifs sont invoqués : litige commercial (erreur sur le montant, prix incorrect, remise non appliquée...), litige administratif (adresse erronée, numéro de commande manquant…), litige comptable (facture considérée comme non conforme...), litige produit ou service (marchandise non conforme, produit manquant, livraison partielle, délai non respecté…). Si ces motifs peuvent, dans certains cas, justifier le blocage de la facture par le client, le fournisseur n’en est toutefois pas systématiquement informé. Souvent, il ne s’en alerte que lorsqu’il s’aperçoit que la facture subit un retard de paiement.

47 jours sont alors nécessaires en moyenne pour que la facture soit honorée ou requalifiée

Le délai de résolution des litiges s'améliore légèrement en passant de 51 à 47 jours en 3 éditions. Cette évolution concerne une grande partie des secteurs d'activité analysés et confirme la mise en en place d'actions concrètes pour améliorer la relation client-fournisseur.

 

 

Les pistes d’amélioration proposées par le Médiateur des entreprises

Le Médiateur des entreprises permet de résoudre les litiges en aidant les parties à trouver elles-mêmes une solution. Mais le renforcement de la confiance nécessite une action préventive sur les comportements. Le délai de résolution est en baisse mais il est important de s'attaquer aux raisons qui font naître ces litiges.

Il est important que les donneurs d’ordre s’impliquent davantage dans la prise en compte des contraintes de leurs fournisseurs et respectent certaines bonnes pratiques. Cela peut passer par l’optimisation de la présentation des factures afin de limiter les erreurs, ou encore la réduction du nombre de signataires sur la chaîne de paiement.

Informations complémentaires

Infographie

Communiqué de presse

 

Partagez cet article !