Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le Médiateur des entreprises

Renforcer la confiance entre les acteurs économiques

Interview - Denis Beau, Premier Sous Gouverneur de la Banque de France

Afin de venir en aide aux entreprises, aux organisations publiques et résoudre leurs éventuels litiges, le Médiateur des entreprises et la Banque de France ont signé une convention de partenariat. Cette collaboration a pour objectif de renforcer les relations entre le réseau des correspondants TPE-PME et les médiateurs régionaux. A cette occasion, Denis Beau, Premier Sous-Gouverneur de la Banque de France a accepté de répondre à 3 questions.

La Banque de France vient de signer une convention de partenariat avec Le Médiateur des entreprises. Quel est son objectif ?

L’ objectif est d’accroitre les synergies entre la Banque de France et la Médiation des entreprises pour soutenir les entrepreneurs et les accompagner de façon encore plus utile et efficace sur le terrain. Les Correspondants TPE de la Banque de France orienteront les entrepreneurs vers le Médiateur des entreprises en cas de litige dans le cadre de la relation client/fournisseur. Réciproquement, le Médiateur des entreprises proposera aux entrepreneurs de se tourner vers la Banque de France, si le besoin exprimé relève du dispositif TPE.

Pourriez-vous présenter le dispositif des Correspondants TPE de la Banque de France ?

Les défis et les difficultés auxquelles les entrepreneurs sont confrontés sont nombreux, et ils sont souvent seuls et démunis pour y faire face. Pour les accompagner et les aider, les 102 Correspondants TPE de la Banque de France, répartis sur tout le territoire, interviennent comme des intermédiaires qui les orientent vers les bons interlocuteurs. Selon les cas, il peut s’agir d’organismes de financement, ou de cautionnement, ou les chambres consulaires, les réseaux associatifs, les professions du chiffre et juridiques, des administrations, etc.

Quels sont vos axes de développement pour accompagner les entrepreneurs ?

Plus de 10 000 entrepreneurs ont déjà bénéficié du soutien des Correspondants TPE, et ce nombre a crû de 20% en 2019. Cette croissance est un signe de confiance dans notre institution et nous allons développer nos actions en faveur des entrepreneurs en l’étendant aux dirigeants de PME. Ils bénéficieront désormais aussi du soutien du dispositif TPE. Accompagner les entreprises ainsi que les ménages, et en particulier ceux qui en ont le plus besoin, fait partie des services à l’économie que nous offrons. C’est l’un des trois objectifs auxquels nous nous dédions au service des Français, à côté de la stabilité des prix et de la stabilité financière.

Partager la page