Accueil du portailArchives › Martine Pinville en déplacement en Haute-Savoie, autour du commerce et de l'ESS

Martine Pinville en déplacement en Haute-Savoie, autour du commerce et de l'ESS - 17/02/2017

A l'occasion de sa visite de la commune de Cran-Gevrier, Martine Pinville a souligné le succès des reprises d'entreprises par leurs salariés en coopératives et a plaidé pour des actions fortes contre la dévitalisation et la désertification des petites et moyennes villes.

 

 

 

Martine Pinville a salué la démarche des salariés de la Compagnie alpine d'aluminium, qui ont repris leur entreprise © Bercy Photo

 

Rappeler l'importance de préserver et pérenniser l'activité et les emplois dans les territoires : c'était l'objectif du déplacement de Martine Pinville, secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire (ESS), à Cran-Gevrier (74), le 16 février.

Succès de la reprise d'entreprise en coopérative

Martine Pinville s'est tout d'abord rendue sur le site de la Compagnie alpine d'aluminium. Un an et demi après son placement en redressement judiciaire, la reprise de l'entreprise par les salariés sous forme de société coopérative de production (Scop) a permis de sauvegarder 65 emplois et d'en créer 20 supplémentaires. L'occasion pour la secrétaire d'Etat de souligner cette belle réussite du monde coopératif.

Martine Pinville

« Je souhaite que cet exemple soit largement valorisé afin de mieux faire connaitre cette possibilité de reprise d'entreprise. Il faut saluer la démarche exemplaire des salariés qui ont su s'engager afin de préserver leur emploi et d'éviter la délocalisation de l'activité et ses conséquences sur la dynamique et l'attractivité du territoire. »

Revitaliser les centres-villes

Martine Pinville a également visité le centre-ville de Cran-Gevrier et est revenue sur la stratégie de la commune contre la dévitalisation et la désertification. L'opération urbaine mise en œuvre à Cran-Gevrier a bénéficié de plus de 300 000 euros de subventions du Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (Fisac). Avec un objectif : diversifier l'offre commerciale et la rendre plus attractive dans les différents quartiers de la ville.

Martine Pinville

« Cette stratégie payante, j'ai souhaité qu'elle soit mise en avant lors des assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes, qui se tiendront à Bercy le 28 février prochain. Cet événement sera l'occasion de faire dialoguer des acteurs à la fois locaux et nationaux, publics et privés, et de traiter du sujet de la revitalisation commerciale de manière opérationnelle et stratégique. »

 Martine Pinville a enfin esquissé d'autres pistes pour redonner de la vitalité commerciale au centre-ville, comme accélérer la transition numérique des petites commerces, leur donner plus de force commerciale avec des opérations collectives ou encore mettre en place une ingénierie du centre-ville au niveau de la commune et des intercommunalités.

Lire aussi

La réforme du Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (Fisac) - 26/02/2016

 

 

Partagez cet article !