Accueil du portailArchives › Les start-up françaises au rendez-vous du Consumer Electronic Show de Las Vegas

Les start-up françaises au rendez-vous du Consumer Electronic Show de Las Vegas - 05/01/2016

Près de 200 entreprises françaises sont présentes du 6 au 9 janvier 2016 au salon CES de Las Vegas, rendez-vous majeur dédié à l'innovation technologique pour le grand public. La French Tech est la 2e délégation mondiale derrière les USA et la première européenne.

 

 

 


Emmanuel Macron - ©IP3 PRESS/MAXPPP

 

Il s’agit pour Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, qui se rend sur place du 6 au 7 janvier, d’être aux côtés des entrepreneurs de la French Tech et de valoriser l’esprit pionnier qui caractérise cet écosystème. C'est également l’occasion d’assurer la promotion de la French Tech auprès d’investisseurs américains et de mettre en avant les réformes en cours en France, et notamment les nouvelles opportunités comme le proposera la future loi #noé.

Un tiers des start-up en version française

Rien que sur l’espace Eureka Park qui leur est dédié, pas moins de 128 start-up de la French Tech (sur 190 entreprises françaises) sont présentes, soit le double de l'année dernière. Près d’une start-up sur trois parlera la langue de Molière. 22 d'entre elles sont accueillies au French Tech Pavilion de Business France, l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française.

Start-up renommées et grands groupes

Pour les autres enteprises affiliées à la French Tech, figurent des start-up déjà renommées sur le CES : Withings, Netatmo, Sen.se, Parrot… Mais également de grands groupes engagés dans une transition digitale, dont certains exposent pour la première fois : La Poste, Engie, Malakoff Médéric, Legrand, etc.

Les 19 produits français distingués par des Innovation Awards du CES

  • Luminion d’Ubiant – catégorie « Technologie pour un monde meilleur »
  • Hydrao – catégorie « Technologie pour un monde meilleur »
  • 3D Rudder – catégorie « Gaming » (ALUMNI 2015 French Tech Pavilion)
  • Ily d’Insensi – catégorie « Technologies accessibles »
  • Enko Running Shoes d’Enko – catégorie « Sport, fitness et biotech »
  • MyECG de Visiomed – catégorie « BioTech »
  • Sensor Wake – catégorie « Electroménager » (SELECTION French Tech Pavilion 2016)
  • Tikee d’Enlaps – catégorie « Imagerie numérique »
  • SOCA Simple Box de Parrot – catégorie « Accessoires auto »
  • De Rigueur – catégorie « Recharge mobile »
  • EYE de NodOn – catégorie « Smart Home »
  • Lima – catégorie « Smart Home et Applications mobiles »
  • Prizm – catégorie « Smart Home » (SELECTION French Tech Pavilion 2016)
  • Ween – catégorie « Smart Home »
  • Klaxoon – catégorie « Applications mobiles »
  • DietSensor – catégorie « Applications mobiles »
  • Little Bird de B sensory – catégorie « Wearable »
  • Hydrofoil de Parrot – catégorie « Drones et contrôle à distance »
  • In&Motion – catégorie « Wearable »
     

Source : Business France - France is back @ CES 2016 (pdf - 2 Mo)

Lire aussi

Consumer Electronic Show de Las Vegas : les start-ups françaises prêtes au départ - 22/12/2015

Internet, smartphones, tablettes : quelles tendances pour le numérique en France ? - 02/12/2015

Le ministère soutient la French Tech au Consumer Electronics Show de Las Vegas - 06/01/2015

 

 

La French Tech

La French Tech

L'initiative French Tech a été lancée par le ministère en novembre 2013. Il s'agit d'une mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des start-up numériques françaises.

Un des objectifs de la French Tech est de susciter une dynamique collective partout en France à travers un étendard commun « La French Tech », une marque ouverte et partagée et un label « Métropoles French Tech ».

 

Qu'est-ce qu'une start-up ?

Une start-up est une jeune entreprise avec une ambition mondiale à la recherche d’un modèle économique qui lui assurera une croissance forte et rapide, ou une entreprise qui a grandi avec un tel modèle.

Les start-up accélèrent l'innovation dans tous les secteurs d’activité ; leur valeur repose toute ou partie sur le numérique comme dans les technologies de la santé (medtech), les technologies vertes (cleantech), les biotechnologies (biotech), la finance (fintech) ou encore dans les entreprises industrielles.

Parce qu’elles prennent des risques en explorant de nouveaux produits ou services, celles qui réussissent deviennent très rapidement des entreprises internationales de plusieurs centaines voire milliers de collaborateurs.

 

Cafés économiques de Bercy

Le blog des ministères économiques et financiers fait le point sur l'écosystème des start-up françaises, en pleine ascension.
> La French Tech au CES 2016

 

 

Partagez cet article !