Accueil du portailArchives › Michel Sapin lance le comparateur public de tarifs bancaires

Michel Sapin lance le comparateur public de tarifs bancaires - 01/02/2016

Les services bancaires ont été au cœur de la réunion du 1er février 2016 du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), instance de concertation entre les banques, les assurances et les consommateurs. A l’issue de cette rencontre, Michel Sapin a lancé le premier comparateur public et gratuit des tarifs bancaires en France sur internet.

 

 

 

©Bercy Photos


 

Le comparateur www.tarifs-bancaires.gouv.fr

Le CCSF a été chargé par le ministre des Finances Michel Sapin de créer et de gérer un comparateur public en ligne afin de permettre aux consommateurs de comparer gratuitement les principaux frais facturés par les différents établissements bancaires. Le site porte sur 11 tarifs de l’Extrait Standard de l’Observatoire des Tarifs Bancaires (OTB) des 155 principaux établissements de crédit et prestataires de services de paiement exerçant en France. Les comparaisons s'effectuent par département. Ce site se veut un outil pour favoriser la mobilité bancaire des consommateurs.

Le comparateur est accessible sur ordinateur, tablette et mobile.


Comparez gratuitement et simplement les tarifs... par economie-et-finances

Banques en ligne, physiques... Comparez les tarifs bancaires dans votre département sur http://www.tarifs-bancaires.gouv.fr

L'enjeu de la mobilité bancaire

Outre les nouveaux moyens de paiements, la mise en place d'un registre national de crédit au particulier (RNCP), ou encore réglementation des avoirs en déshérence, la mobilité bancaire – « question essentielle » pour Michel Sapin - a fait partie des sujets qu'a abordés Michel Sapin en réunissant réunissant le CCSF le 1er février 2016 dans la matinée, en amont du lancement de ce comparateur.

« Favoriser la mobilité bancaire permet de baisser les prix des services bancaires et d’améliorer leur qualité. Il faut donc que le consommateur puisse facilement, dès lors qu’il en a fait le choix, changer de banque et ouvrir un nouveau compte bancaire sans qu’un certain nombre d’opérations - tels que les virements ou prélèvements - ne se trouvent bloquées ou n’engendrent des incidents. Le rapport que le gouvernement a remis au Parlement en décembre souligne la nécessité de compléter ce dispositif. »
Michel Sapin, 01/02/2016

Lire aussi

Modernisation des moyens de paiement : Michel Sapin appelle à la mobilisation de l’ensemble des acteurs - 15/10/2015

Quasi stabilité des tarifs bancaires en 2015 - 10/09/2015

Les Assises des moyens de paiement, le 2 juin - 01/06/2015

Banques et assurances : des mesures pour faciliter le quotidien des consommateurs - 21/05/2015

Presse

 

 

Zoom sur...

Créé en 2003, le comité consultatif du Secteur financier (CCSF) est en charge des questions liées aux relations entre les établissements de crédit, les établissements de paiement, les entreprises d’investissement et les entreprises d’assurance et leurs clientèles.

Son champ de compétence s'étend à l'ensemble du secteur financier : les établissements de crédit, les sociétés de financement, les établissements de monnaie électronique, les établissements de paiement et les professionnels de l'assurance, y compris les courtiers d'assurance, agents généraux et intermédiaires en opérations de banque et services de paiement, ainsi les entreprises d'investissement.

Le Comité comprend 32 membres titulaires et un nombre égal de suppléants nommés pour trois ans par arrêté du ministre chargé de l’Economie.

Le Comité adresse chaque année un rapport au Président de la République et au Parlement.

 

Partagez cet article !