Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Impôts : payer en ligne par internet, tablette ou smartphone

L'impôt sur les revenus, comme d 'autres impôts, peut être payé en ligne sur le site impots.gouv.fr ou depuis un smartphone. Des délais supplémentaires sont alors proposés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Des délais supplémentaires pour payer en ligne

Le paiement peut intervenir jusqu’à 5 jours après la date limite de paiement figurant sur l'avis d’impôt et le compte bancaire est prélevé 10 jours après la date limite de paiement de l’impôt concerné. Un accusé de réception accompagne chaque démarche en ligne. La connexion est sécurisée.

Le service en ligne de paiement des impôts est disponible toute l’année, 7 jours sur 7, 24 h sur 24, depuis :

  • l'espace Particulier du site impots.gouv.fr ;
  • l'application gratuite « Impots.gouv » en payant par flashcode à partir du  code imprimé sur l'avis d’impôt.
     

Les impôts qui peuvent être payés en ligne

  • l’impôt sur les revenus et, lorsqu’ils sont dus, les prélèvements sociaux ;
  • la taxe d’habitation et la contribution à l’audiovisuel public ;
  • les taxes foncières et les taxes annexes ;
  • la taxe d’habitation sur les logements vacants ;
  • la taxe sur les logements vacants ;
  •  la taxe de balayage ;
  • l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) pour les redevables tenus de déclarer leur ISF en même temps que leurs revenus.

Etaler en ligne le paiement des impôts sur l’année

Pour mieux gérer votre budget, l'adhésion au prélèvement mensuel pour le paiement au titre de l’année en cours peut intervenir jusqu’au 30 juin : le premier prélèvement interviendra le 15 du mois suivant l'adhésion (ou le premier jour ouvrable suivant).

Depuis cette année, cette adhésion peut également s'effectuer avec le smartphone avec le service « Mes contrats de paiement » qui permet de créer ou de modifier ses contrats de mensualisation et de prélèvement à l’échéance (Impôt sur le revenu, taxe d’habitation et taxe foncière).

 

Zoom sur le plafond de 300 euros de règlement en espèces

Depuis le 1er janvier 2014, le plafond des règlements en espèces aux guichets des centres des finances publiques est fixé à 300 euros, au lieu des 3 000 euros précédemment. Le but : améliorer la sécurité des usagers et des agents en diminuant le volume des espèces en circulation.

Tous les paiements effectués aux guichets de ces centres sont concernés : les impôts, les taxes, les amendes ou les factures hospitalières ou des collectivités locales et établissements publics locaux et nationaux (exemple : crèche, cantine, redevance d’eau, loyer, piscine, remontées mécaniques...).


L'infographie de la semaine

Infographie sur la baisse des impôts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version texte de la baisse d'impôt pour les ménages modestes

Partager la page