Imprimer la page

Vidéo Travailler à domicile à l’époque moderne, XVIe-XVIIIe

Par Corine Maitte, professeur d’histoire moderne, directrice du laboratoire Analyse comparée des pouvoirs. Université Gustave Eiffel.

Le télétravail focalise de nouveau l’intérêt sur les formes de travail à domicile qui ont pu exister dans le passé. Or, elles sont très nombreuses et concernent des secteurs très variés, du textile à la fabrication de clous, en passant par les lunettes et d’innombrables autres produits caractéristiques d’une première société de consommation.

À la ville, le terme de chambrelans désigne d’une façon générale ceux et celles qui travaillent en chambre, le plus souvent pour un donneur d’ordre qui leur confie matières premières, voire outils, et reprend le produit fini. À la campagne, la pluriactivité est souvent de mise. Les maisons paysannes se transforment, le soir, durant la saison-morte, voire toute l’année, en ateliers domestiques.

La conférence revient donc sur ces formes variées de travail à domicile qui n’ont d’ailleurs pas disparu avec l’industrialisation.

Regarder la conférence (durée 55:16)

Partager la page