Accueil du portailIGPDEGestion publiqueModernisation de la gestion publique › Les formations "Modernisation de la gestion publique"
Logo IGPDE


Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Les formations "Modernisation de la gestion publique"

Le thème de la modernisation de la gestion publique recouvre des formations qui relèvent de la compétence et des métiers du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics.

Cette offre est ajustée en permanence sous l'effet de l'actualité grâce au concours :

  • des directions des ministères économiques et financiers, qu'elles initient ou accompagnent les réformes de la gestion publique (la direction du Budget, la direction générale des Finances publiques...) ;
  • des formateurs, experts de la gestion budgétaire et comptable publique, de la performance, de la gouvernance et de la tutelle des entités publiques, de la qualité, de l'audit et du contrôle internes, mais aussi des pédagogues riches de leurs expériences de conseil dans les secteurs privé ou public ;
  • des participants, qui font évoluer ces stages par leurs évaluations.

Cette thématique est structurée en plusieurs parcours de formation à haute technicité :

Gestion budgétaire et comptable de l’État

Trois parcours :

  • Principes généraux regroupe les formations de base sur la LOLF et les fondamentaux de la dépense et des finances publiques ;
  • Approfondissement orienté sur la planification et l'exécution budgétaires, permet de se perfectionner sur le pilotage et la gestion budgétaire hors titre 2, sur le pilotage de la masse salariale et des emplois, sur l'exécution financière des marchés publics, et sur la mise en œuvre dans Chorus de la gestion de la dépense publique et des restitutions ;
  • Approfondissement orienté sur le contrôle et la qualité budgétaro-comptables, propose d'aborder la comptabilité générale de l’État, le contrôle interne budgétaire ou comptable, de se professionnaliser dans la fonction de régisseur d'avances et de recettes ou de gestionnaire d'immobilisations.

Gouvernance et tutelle des entités publiques

  • Analyse financière et gouvernance des entités publiques :
    - deux formations visant à transposer et adapter spécifiquement au secteur des entités publiques ses formations généralistes à l'analyse financière (initiation et approfondissement) ;
    - un ensemble de formations consacrées au rôle et aux responsabilités des représentants de l'État actionnaire ;
    - des formations ayant trait au contrôle et au pilotage des organismes publics.
  • Tutelle des opérateurs
    - un stage de découverte des fondamentaux de la tutelle,
    - deux stages de perfectionnement centrés respectivement sur les questions budgétaires et financières et sur les sujets RH-emplois-masse salariale des opérateurs de l'État
    - un cursus professionnalisant au métier de "chargé de tutelle".

Contrôle de gestion et pilotage de la performance

Ces formations s'adressent aux contrôleurs de gestion et aux cadres responsables d'un service ou d'une entité et visent :

  • à donner des clés pour mettre en œuvre le contrôle de gestion et piloter la performance ;
  • à renforcer la professionnalisation des intéressés grâce à des stages centrés sur des approches opérationnelles (calcul des coûts, tableaux de bord, lean management) et à un cycle spécialisé (cursus contrôleur de gestion).
  • à éclairer le concept de performance ;
  • à permettre l'appréhension des nouveaux modes de gestion (déclinaison des objectifs et détermination des indicateurs de performance, repérage des leviers d'action, détermination des objectifs de progrès, dialogue de gestion, analyse des résultats, rapports annuels de performance…)

Structurée autour de modules allant d'une sensibilisation en ligne (« e-formation ») d'une durée de 3 heures jusqu'à un cursus de professionnalisation de 12 jours, l'offre de l'IGPDE permet de construire son propre parcours de formation, au plus près des besoins.

Qualité du service à l'usager

L'amélioration permanente de la qualité du service rendu à l'usager-contribuable-citoyen devient un des enjeux majeurs des changements en cours. Dans cette voie, il convient d'évaluer la qualité des prestations de l'administration afin de pouvoir les améliorer. Pour ce faire, l'État dispose et met en œuvre différentes méthodes et démarches qui conduisent à reconsidérer les processus internes de management, de fonctionnement et de gestion.

L'offre de l'IGPDE s'articule autour des modules suivants 

  • Sensibilisation à la démarche qualité
  • Méthodes et outils pour améliorer la qualité
  • Entrer dans une démarche processus et la piloter 
  • Conduire un projet de certification ISO 9001 version 2015
  • Conduire (ou participer à) un audit qualité

Ces formations sont animées par des spécialistes et des praticiens ayant conduit des démarches qualité dans leur service.

 

Contrôle, audit et conseil

Les démarches internes d'audits et de conseils, déjà largement pratiquées dans le secteur privé, connaissent un développement significatif dans l'administration. Les différents modes de contrôle trouvent matière à s'appliquer plus particulièrement dans le champ d'évaluation des politiques publiques.

6 formations proposées visent à permettre à ceux qui sont appelés à les appliquer, mais aussi aux cadres en fonction dans les structures concernées, de comprendre et de maîtriser les objectifs et les modalités de réalisation de ces nouvelles démarches :

  • Initiation à l'audit interne ;
  • S'initier à la maîtrise des risques et au contrôle interne ;
  • Réaliser une cartographie des risques ;
  • Optimiser la performance d'une administration : le diagnostic organisationnel ;
  • Évaluation des politiques publiques ;
  • les outils pour les auditeurs ;
  • Fraude et audit.

Par ailleurs, le cursus "Les fondamentaux de l'auditeur interne" professionnalise les auditeurs en les dotant d'outils efficaces pour organiser et conduire des missions d'audit interne.

L'IGPDE travaille en partenariat avec le CHAI qui a déjà labellisé 3 formations : initiation à l’audit interne, les fondamentaux de l'audit interne et les outils pour les auditeurs.

Pour compléter les compétences en matière d'audit, l'IGPDE propose également un cursus de perfectionnement en audit interne, consacré à des audits spécialisés.

L'ensemble de cette thématique peut être complété par des formations relevant des métiers comptables et financiers.

Ainsi, un nouveau cursus « Audit comptable et financier », centré sur les fondamentaux, d'une durée de 14 jours, remplace le cursus de 26 jours qui existait depuis 2009.

Le CHAI et l'IGPDE oeuvrent en faveur de l'audit interne

M. Bertrand Brassens,  Vice-Président du Comité  d’harmonisation de l’audit interne de l’État (CHAI), et Mme Anne-Hélène Roignan, Directrice générale de l’IGPDE, ont signé le 18 septembre 2017 une convention précisant les modalités de la collaboration des deux organismes dans le cadre de l’organisation d’actions de formations en matière d’audit interne au sein de l’État.

Cette convention a pour objectifs :

  • D’accompagner la professionnalisation des acteurs de l’audit interne au sein de l’État ;
  • De proposer une offre de formation cohérente et progressive avec la mise en place de formations allant de l’initiation à la spécialisation ;
  • De garantir la qualité de l’offre de l’IGPDE sur cette thématique grâce à la labellisation par le CHAI de la trame pédagogique et des supports de ses formations ;
  • D’améliorer la visibilité de l’offre de l’IGPDE en matière d’audit interne grâce au relais des missions ministérielles de l’audit interne.
Partagez cet article !