Travail servile et dynamiques économiques XVIe-XXIe siècle

Sous le haut patronage de
Monsieur Emmanuel MACRON
Président de la République française

L'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE), le Comité pour l'histoire économique et financière de la France (CHEFF) et la Fondation pour la mémoire de l'esclavage (FME) organisent un colloque international les 15 et 16 décembre 2021, proposant un état des lieux de la recherche sur les multiples formes de travail servile.

Ce colloque international d’historiennes et d’historiens a pour but d’exposer un état de la recherche sur les multiples formes de travail servile (esclavage, travail forcé, travail contraint) entre les XVIe et XXIe siècles dans le monde (Amériques, Afrique, Asie, Europe). Cette manifestation servira en outre à définir des axes de recherche pour les années à venir, en fonction des différentes approches historiographiques et des données disponibles et manquantes. Elle vise enfin à attirer les jeunes chercheurs sur ces terrains et à éclairer le grand public.

Chaque intervenant(e) présentera les sources qu’il/elle a mobilisées dans ses travaux, les acquis de sa recherche, les avancées historiographiques récentes dans sa thématique, des chantiers en cours de défrichement et des pistes de recherche à mener.

Voir les biographies des intervenants

Voir les résumés de communication

Programme du 15/12 - Économies de la traite et de l'esclavage

MATINÉE

8 h 30 - 9 h 00

Accueil café

Session 1

9 h 00-10 h 20

Économie de la traite

Président : Alessandro Stanziani, CNRS-EHESS

 

L’invention de la traite euro-africaine et le premier système atlantique

António de Almeida Mendes, université de Nantes

Prix, mortalité et fraude : l’économie de la traite des esclaves dans le sud-ouest de l’océan Indien au XVIIIe siècle

Rafaël Thiebaut, musée du quai Branly-Jacques Chirac

Le jeu de nombres et les transformations sociales : la traite des esclaves en Afrique

Andreas Eckert, université Humboldt de Berlin, Allemagne

Politique fiscale et traite négrière : le cas des « coutumes » ou taxes en Sénégambie XVIIe-XIXe siècle

Cheikh Sene, université de Paris 1 Panthéon Sorbonne

 

Questions

10 h 20-10 h 35

Pause

10 h 35-10 h 50

 

Session 2

10 h 50-12 h 10

Économies de plantation et post esclavagiste dans les empires français et anglais

Présidente : Anne Conchon, université Paris 1 Panthéon Sorbonne

 

Le plantation complex moderne à Saint-Domingue : un débat inachevé

Paul Cheney, université de Chicago, États-Unis

Another Great Divergence: British North America, the British West Indies and the Slave Trade

Trevor Burnard, université de Hull, Royaume-Uni

Immigrants sous contrat, gens casés et prolétaires ruraux : les modalités du travail dans les domaines sucriers de la Guadeloupe et de la Martinique dans la transition post esclavagiste (fin XIXe-premier XXsiècle)

Jean-Pierre Sainton, université des Antilles

Comparative perspective. Variant or sui generis? The plantation economy of Ile de France/Mauritius in comparative perspective with British and French Caribbean islands

Vijaya Teelock, université de Maurice, île Maurice

 

Questions

12 h 10-12 h 25

Pause méridienne

12 h 25-14 h 00

 

APRÈS-MIDI

Session 3

14 h 00-15 h 20

Pratiques économiques des esclaves

Présidente : Béatrice Touchelay, université de Lille

 

Le travail rémunéré des esclaves antillais (colonies françaises, XVIIe-XIXe siècle). Une porte ouverte sur la consommation et vers la liberté

Jérôme Jambu, université de Lille

Les pratiques économiques de l’esclavage est africain

Henri Médard, Aix-Marseille université, Institut des mondes africains

État des lieux et perspectives sur la participation des esclaves des Antilles françaises et anglaises aux économies coloniales XVIIe-XIXe siècle

Dominique Rogers, université des Antilles

De l’esclavisé au planteur émancipé en milieu caféier aux XVIIIe et XIXe siècles

Marie Hardy-Seguette, université des Antilles

 

Questions

15 h 20-15 h 35

Pause

15 h 35-15 h 50

 

Session 4

15 h 50-17 h 10

Capitalisme et esclavage

Présidente : Myriam Cottias, CNRS

 

Capitalism and the Second Slavery of the Jihad States of West Africa

Paul E. Lovejoy, université de York, Canada

Marchés d’esclaves et fiscalité dans le royaume du Ndongo (Angola, XVIe-XVIIe siècle)

Catarina Madeira Santos, EHESS

Slavery and Dutch Colonial Capitalism in the Indian Ocean and Atlantic Ocean Realm

Ulbe Bosma, université d’Amsterdam, Pays-Bas

Capitalisation dans les élites africaines à partir du commerce atlantique des esclaves (années 1470-années 1870)

Guy Saupin, université de Nantes

 

 

Questions

17 h 10-17 h 25

 

Programme du 16/12 - Travail contraint, travail forcé XVIe-XXe siècle

MATINÉE

8 h 30 - 9 h 00

Accueil café

Session 5

9 h 00-10 h 20

Le travail contraint XVIe-XVIIIe siècle

Président : António de Almeida Mendes, université de Nantes

 

La corvée au XVIIIe siècle : les déclinaisons d’une forme de travail contraint en métropole et dans les colonies

Anne Conchon, université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Les conditions serviles au travail dans l’Empire ottoman (XVIe-XVIIe siècle)

Hayri Gökşin Özkoray, Aix-Marseille université

Dynamiques de traite en Chine (XVIe-XVIIIe siècle)

Claude Chevaleyre, CNRS

Dettes et créances dans une société esclavagiste (Louisiane espagnole, 1763-1803)

Soizic Croguennec, université de la Guyane

 

Questions

10 h 20-10 h 35

Pause

10 h 35-10 h 50

 

Session 6

10 h 50-12 h 10

Les conséquences économiques des abolitions

Présidente : Gusti Gaillard-Pourchet, université d’État d’Haïti

 

Les indemnités du XIXe siècle comme révélateur des organisations économiques et sociales des sociétés coloniales esclavagistes

Myriam Cottias, CNRS et Jessica Balguy, EHESS

Indemniser les planteurs pour abolir l’esclavage ?

Frédérique Beauvois, université de Lausanne, Suisse

L’abolition de l’esclavage dans l’empire britannique et l’indemnisation des propriétaires d’esclaves à l’île Maurice (1834-1844)

Stéphanie Tamby, musée intercontinental de l’esclavage de Maurice, île Maurice

Abolition de l’esclavage et indemnité : le cas d’Haïti

Jean-François Brière, université de l’État de New York, États-Unis

 

Questions

12 h 10-12 h 25

Pause méridienne

12 h 25-14 h 00

 

APRÈS-MIDI

Session 7

14 h 00-15 h 10

Le travail forcé fin XIXe-XXe siècle

Présidente : Laure Quennouëlle-Corre, CNRS

 

Post Liberation Slaves and Labour Shortage in French West Africa (1848-1905)

Babacar Fall, université de Dakar, Sénégal

L’immigration sous contrat à la Réunion et à l’île Maurice (années 1840-1880)

Alessandro Stanziani, EHESS-CNRS

Les engagés africains à La Réunion au XIXe siècle : de la captivité à la servitude

Virginie Chaillou-Atrous, université de Nantes

Pour une microhistoire de l’engagisme aux Antilles et à la Guyane françaises

Céline Flory, CNRS

 

Questions

15 h 10-15 h 25

Pause

15 h 25-15 h 40

 

15 h 40 - 18 h 00

Table ronde avec les acteurs contemporains de la lutte contre l’esclavage

 

 

Inscription

Inscription obligatoire pour assister au colloque au ministère, dans la limite des places disponibles : cliquer ici.

Ce colloque sera également diffusé via Zoom. Le lien vers la conférence sera indiqué ici peu avant.

 

15 et 16 décembre 2021
Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance,
139 rue de Bercy 75012 Paris

Entrée libre.

Le pass sanitaire est nécessaire pour accéder au colloque.

Comité scientifique

António de Almeida Mendes, maître de conférences à l’université de Nantes, FME
Anne Conchon, professeure à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, CHEFF
Myriam Cottias, directrice de recherche au CNRS, FME
Gusti Gaillard-Pourchet, professeure à l’université d’État d’Haïti, FME
Pierre-Cyrille Hautcœur, directeur d’études à l’EHESS, CHEFF
Laure Quennouëlle-Corre, directrice de recherche au CNRS, CHEFF
Alessandro Stanziani, directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, FME
Béatrice Touchelay, professeure à l’université de Lille, CHEFF

Partager la page