Rencontres économiques du 10 novembre : Comment l’industrie peut-elle être un vecteur de transition écologique ?

Regarder la vidéo sur la chaîne YouTube de l'IGPDE ou sur la WebTv de l'IGPDE (02:10:20)

La nécessité de changer nos modes de production et de consommation pour répondre aux enjeux environnementaux est désormais une préoccupation de premier plan dans l’industrie.

Si cette dernière a indéniablement entamé son processus de transition écologique (c’est le secteur économique ayant le plus décarboné ses activités depuis 1990, source : Trésor Éco n° 291), elle reste extrêmement polluante en étant notamment responsable de 18 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Afin de prendre pleinement part au virage écologique qui s’impose à nos sociétés, l’industrie doit être repensée et réorganisée en profondeur. Son empreinte carbone doit tendre vers la neutralité, ses externalités négatives à l’encontre de l’environnement doivent être minimisées, et sa contribution à la préservation de la biodiversité est attendue.

Tout cela nécessite une approche durable et des transformations à tous les niveaux du processus de production : amélioration de l’efficacité énergétique, transition vers des procédés de fabrications moins polluants (plus de sobriété, de recyclage, de production locale, etc.), développement et recours aux technologies vertes à grande échelle.
Le contexte incite d’autant plus à l’action : la crise énergétique et l’inflation galopante requièrent déjà de l’industrie qu’elle soit plus efficace et moins consommatrice.

Ce changement de paradigme implique une forte mobilisation de tous les acteurs et des engagements politiques à la hauteur du défi posé par la transition écologique.

Est-ce le cas actuellement ? Qui sont les bons élèves en matière de transition écologique dans l’industrie ? Quelles perspectives se dessinent pour le secteur ?
Ce sont autant de questions autour desquelles nos invités échangeront afin de décrypter comment l’industrie peut être un vecteur de transition écologique.

Intervenants :

  • Thomas Gouzènes, sous-directeur de la politique industrielle à la Direction Générale des Entreprises du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique ;
  • Bénédicte Durand, Directrice Générale chez ALTHEORA, groupe industriel spécialisé dans la transformation des matériaux composites pour toutes les industries (nouvelles mobilités, ferroviaire, énergie, médical, sport & loisirs, etc.).
  • Gilles Crague, directeur de recherche au laboratoire CIRED de l’École nationale des ponts et chaussées (École des Ponts ParisTech) ;

La séance sera animée par Rémi Jeannin, enseignant agrégé de sciences économiques et sociales, et auteur d'ouvrages pédagogiques en économie.

Biographie des intervenants

Thomas Gouzènes est diplômé de l’École Polytechnique et de Télécom ParisTech. Il est aujourd'hui sous-directeur de la politique industrielle à la Direction générale des Entreprises (DGE), au ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Il était entré à la DGE en 2020 entant que Secrétaire général du Conseil national de l’Industrie. Il exerçait précédemment les fonctions de chef du département Développement Économique, Compétitivité, International (pôle 3E) à la Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (DREETS - ex-Direccte) d’Ile-de-France. Il a également occupé des postes à l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) et au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA)

 

Bénédicte Durand est Directrice Générale d'Altheora, groupe industriel de plus de 200 personnes, implanté en région Auvergne Rhône Alpes, et spécialisé dans la transformation des matériaux composites pour toutes les industries (nouvelles mobilités, ferroviaire, BTP, énergie, médical, sport&loisirs...).
Pionnière de la décarbonation dans sa filière, elle conduit un plan stratégique ambitieux basé sur le développement d'un écosystème industriel intégrant un accélérateur de projets innovants, pour devenir la première ETI performante et durable de la région Auvergne Rhône-Alpes. Convaincue que la performance et l’innovation naissent de la co-création, Bénédicte Durand est également éclaireur Coq Vert BPI France, membre de la French Fab, co-tête de file France Industrie AURA, conseillère du commerce extérieur, administratrice de MIDDLENEXT, Présidente de Polyvia AURA, Référente « égalité femmes-hommes » région AURA, Référente emploi/formation Medef AURA.

 

Gilles Crague est directeur de recherche au laboratoire CIRED (Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement) de l’École nationale des ponts et chaussées. Il est co-fondateur de la chaire Ville Industrie et Transition Écologique portée par le CIRED et du laboratoire de recherche en économie ÉconomiX. Il est également l’auteur d’ouvrages, notamment Faire la ville avec l'industrie - Métropoles et villes moyennes : 4 retours d'expérience, et Entreprise, management et territoire - Le management des sites d'implantation à l'heure de l'entreprise-réseau paru en 2014 aux Presses de l'Université Laval.

 

En partenariat avec EconomiX, Université Paris Nanterre-CNRS

Webographie: Comment l’industrie peut-elle être un vecteur de transition écologique ? (Word)
25/10/2022
Webographie: Comment l’industrie peut-elle être un vecteur de transition écologique ? (PDF)
25/10/2022
Power Point des RE du 10-11-2022 : La décarbonation de l'industrie
23/01/2023
Transcription RE 10-11-22 : L'industrie vecteur de transition écologique (PDF)
23/01/2023
Transcription RE 10-11-22 : L'industrie vecteur de transition écologique (Word)
23/01/2023