Accueil du portailIGPDE-SEMINAIRES-CONFERENCESÉconomieRegards croisés sur l'entrepriseRegards croisés 2014 › La PME dans son écosystème territorial (9 décembre 2014)
Logo IGPDE


Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente des ministères de l'Économie, de l'Action et des Comptes publics

Espace des séminaires, colloques et conférences

La PME dans son écosystème territorial (9 décembre 2014)

La globalisation, la déréglementation, la complexité accrue des besoins de la clientèle, la montée en puissance des technologies de l’information et de  l’économie de la connaissance favorisent le nomadisme économique. Ils sont ainsi à l’origine de nouveaux défis pour les entreprises et les pouvoirs publics soucieux du maintien de l’emploi au niveau de tous les territoires.
La relocalisation d’activités est un moyen d’atteindre cet objectif. L’ancrage des entreprises au territoire est également un puissant levier d’action publique qui appelle une vision territorialisée de la PME. La PME territoriale s’appuie sur deux principes indissociables : i) l’ouverture de l’entreprise sur son territoire et ii) un territoire qui s’organise et se structure. Leur activation repose sur une dynamique collective qui s’ancre d’abord sur une proximité physique. Or, cette proximité ne peut cependant, à elle seule, permettre ou provoquer le démarrage d’un développement local. La capacité de coopération des acteurs, publics et privés, est un élément indispensable à l’émergence d’un projet territorial concourant à dynamiser les trajectoires de croissance et la compétitivité des entreprises tout en renforçant la cohésion du territoire. En se positionnant comme partenaire des entreprises, les territoires peuvent améliorer leur attractivité et leur capacité à offrir les ressources et compétences dont les entreprises ont besoin en quantité et en qualité suffisantes.
Pour relever ce défi des dispositifs ont été mis en place : grappes d’entreprises, pôles de compétitivité, schémas régionaux de développement, etc. Ces collectifs de production ont vocation à susciter l’émergence de projets et de coopérations entre entreprises, d’une part et entre entreprises et institutions publiques, de recherche notamment, de l’autre. En matière de ressources humaines, les dispositifs de Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences visent également à ancrer les entreprises sur leur territoire en améliorant les dotations en capital humain.
La séance du 9 décembre prochain réunira des spécialistes et des praticiens des écosystèmes productifs locaux pour débattre de la nature de la relation entre l’entreprise et le territoire et dessiner des pistes sur l’importance des relations de proximité dans une stratégie de sortie de crise. 

Programme

 

14 h 00 Accueil des participants

14 h 15 Ouverture par Benjamin Gallezot, adjoint au Directeur Général, direction générale des Entreprises (DGE)

14 h 30  Territoires et entreprises, quels enjeux ?

  • Benoît Lajudie, chargé de mission, France Stratégie
  • Nadine Levratto, chargée de recherche au CNRS, HDR., chargée d’enseignements à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
     

15 h 20 Table ronde 1 – L'écosystème territorial, un accélérateur de croissance ?

  • Jean-Luc Ansel, directeur général, Cosmetic Valley
  • Michel Barbaise, président,  ABO Cosmétique et CEGEDIS
  • Olivier Durteste, directeur général, Mecanov’
  • Bruno Didier, président, Promofiltres – président du comité mécanique Ile-de-France

Conclusion : Gilles Crague, directeur de Recherche au Laboratoire Techiques,Territoires et Société (LATTS)

16 h 20 : Pause

16 h 30 Table ronde 2 – Quels rôles pour les pouvoirs publics ?

  • Marie Adeline-Peix, directrice exécutive des partenariats régionaux et de l’action territoriale, Bpifrance
  • Erwan Salmon, conseiller, Association des régions de France – développement économique
  • Thierry Lange, service de la compétitivité, de l’innovation et du développement des entreprises (SCIDE), direction générale des Entreprises (DGE)
  • Muriel Pringez, membre du CESER, CGPME Ile-de-France (commissions : emploi et développement économique, santé et  actions sociales, égalité des droits, transports et  métropole du grand Paris), représentante à la mission de pré-configuration de la Métropole du Grand Paris

Conclusion : Denis Carré, chercheur associé à EconomiX, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

17 h 30 Conclusion par Magali Talandier,  enseignant-chercheur, maître de conférences, PACTE (Politiques publiques, ACtion politique, Territoires) Université de Grenoble

La séance est animée par le journaliste économique Arnaud Fleury

Horaires et lieu

Les conférences ont lieu :
de 14 h 15 à 18 h 00
au Centre de conférences
Pierre Mendès France
139, rue de Bercy
75012 Paris

Partenaires

 


EconomiX Université de Paris Ouest Nanterre La Défense :
laboratoire pluraliste dont les contributions portent sur trois champs scientifiques : économie du droit, institutions et politiques publiques ; finance et macroéconomie appliquée ; théorie et histoire de la pensée économique.

bpifrance

Bpifrance, finance les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la cotation en bourse en passant par la transmission, en crédit, en garantie et en fonds propres et les accompagne à l’international et dans leurs projets d’innovation.
Bpifrance agit en appui des politiques publiques conduites par l’État et par les Régions pour répondre à trois objectifs : favoriser le développement économique des régions, participer au renouveau industriel de la France, faire émerger les champions de demain.

Logo CGPME

 

 

 


 

La confédération générale des petites et moyennes entreprises réunit les PME et TPE pour servir et représenter leurs intérêts auprès des institutions nationales et territoriales. Lieu de rencontres et d’échanges d’expériences, elle offre une gamme de services et de conseils à ses adhérents.

Partagez cet article !