Accueil du portailIGPDE-SEMINAIRES-CONFERENCESHistoire économiqueÉvénements en partenariat › L'IGPDE soutient le séminaire « Les affaires budgétaires au miroir des secteurs de l'action publique »
Logo IGPDE

Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Espace des séminaires, colloques et conférences

L'IGPDE soutient le séminaire « Les affaires budgétaires au miroir des secteurs de l'action publique »

Le Groupe de recherches sur les affaires budgétaires (GRAB) organise avec le soutien de l'IGPDE un séminaire intitulé

« Les affaires budgétaires au miroir des secteurs de l'action publique : de la fabrique du budget de l'État à la mise en œuvre de la dépense (XIXe siècle à nos jours) »

L’étude du financement fait souvent figure de parent pauvre dans l’étude des politiques publiques. L’univers du ministère des Finances est certes bien connu, notamment grâce aux recherches  menées sous l’égide du Comité pour l’histoire économique et financière de la France (CHEFF), mais les relations entre « budgétaires » et « dépensiers », le cheminement de la dépense publique après l’affectation des crédits à un chapitre du budget ont plus rarement fait l’objet d’investigations systématiques.
Plusieurs études, françaises et étrangères, ont pourtant illustré la fécondité d’une analyse de l’action publique au prisme des finances publiques.

Ce séminaire propose de porter le regard vers les ministères dépensiers et les budgets sectoriels. En effet, les pratiques budgétaires des administrations sont façonnées par les discours, les représentations, les instruments transversaux portés par les responsables des ministères économiques et financiers. Mais elles se construisent également au sein des ministères « dépensiers », à partir des dynamiques sectorielles, entre contraintes techniques et enjeux politiques.
Toute réflexion sur le financement des politiques sectorielles doit donc s’appuyer sur l’analyse de cette relation à double sens entre budgétaires et dépensiers où s’entremêlent des aspects techniques – l’élaboration et la  circulation de discours et de dispositifs – et des aspects politiques.

Ce séminaire comportera 5 séances, du 11 décembre 2018 au 18 juin 2019.
Il se déroulera dans les locaux des ministères économiques et financiers, 139 rue de Bercy, Paris 12e.

Séance 1

Mardi 11 décembre 2018, 17h00-19h30 – Bâtiment Vauban – Salle 1060 Nord 3
Les affaires budgétaires au miroir des secteurs de l’intervention publique. Réunion de lancement

  • Enjeux, méthodes et objectifs du groupe de travail : 
  • État de la recherche / questionnement exploratoire
  • Économie du séminaire
  • Définition d’un projet éditorial

Séance 2

Mardi 29 janvier 2019, 17h00-19h30 – Bâtiment Colbert – Salle 2290 M
Les dépenses de l’État à l’époque moderne : aspects techniques et enjeux politiques

Marie-Laure Legay, Université de Lille, UMR 8529 IRHIS, « La culture budgétaire de l’Ancien Régime ».

Anne Conchon, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, UMR 8533 IDHES, « La comptabilité des Ponts et Chaussées  au XVIIIe siècle ».

Séance 3

Mardi 12 mars 2019, 17h00-19h30 – Bâtiment Colbert – Salle 2290 M
Les politiques sectorielles au prisme des affaires budgétaires : le pouvoir des budgétaires en question

Florence Descamps, EPHE, EA 7347 Histara,  « Le pouvoir des budgétaires dans les années 1950 et 1960 »

Philippe Bezès, Sciences Po, UMR 8239 Centre d’études européennes et de politique comparée, discutant.

Séance 4

Mardi 14 mai 2019, 17h00-19h30– Bâtiment Colbert – Salle 2290 M
Les chiffres du budget en question : fabrique et usages de l’information financière

Sébastien Kott, Université de Poitiers, Institut de droit public, « Comment l’État tient-il ses comptes ? »

Béatrice Touchelay, Université de Lille, UMR 8529-IRHIS,  « De la rentabilité des dépenses publiques ? L’exemple des pensions de guerre et celui des services de lutte contre la fraude (années 1920-années 1960).

Séance 5

Mardi 18 juin 2019, 17h00-20h00 – Bâtiment Colbert – Salle 2290 M
Le budget, la dette et la monnaie : lectures croisées sur les mutations à l’œuvre au XXe siècle  

Bertrand Blancheton, UMR 5113 GREThA, CNRS/Université de Bordeaux, titre à préciser.

Laure Quennouëlle-Corre, EHESS, UMR 8558 CRH – équipe GrHeco, « Le trésor, la dette et la croissance durant les Trente Glorieuses ».

Benjamin Lemoine, Université Paris Dauphine, UMR 7170 IRISSO, « Monnaie et financement du Trésor. Politiques de couplage et de découplage »

Informations pratiques

La participation aux séances est gratuite.

Pour accéder aux locaux des ministères économiques et financiers, se munir obligatoirement d'une pièce d'identité.

En cas de difficultés, contacter le
06-66-26-86-31

Plan d'accès

Présentation du GRAB

Le Groupe de recherche sur les affaires budgétaires  (XIXe-XXIe siècles) est un groupe de travail interdisciplinaire, conçu comme un espace d’échanges sur les sources, la méthodologie de la recherche et l’interprétation des données, ouvert à tous ceux – quel que soit leur horizon disciplinaire (science politique, histoire, droit, sociologie, économie etc.) – qui s’intéressent au financement des politiques sectorielles conduites par l’État. Ce groupe s’adresse aux spécialistes des finances publiques comme à ceux qui partent de l’analyse d’un secteur précis de l’action publique (culture, éducation, environnement, justice, santé, etc.). L’analyse des matériaux empiriques recueillis par les différents membres du groupe est constamment au cœur des discussions.

Consulter le site du GRAB

Responsables scientifiques du séminaire

Clémence Cardon-Quint, maître de conférences en histoire, Université de Bordeaux/ESPE d’Aquitaine, Centre d’études des mondes moderne et contemporain – CEMMC  (EA 2958).

Thomas Hélie, maître de conférences en science politique, Université de Reims,  Centre de Recherche Droit et Territoire - CRDT (EA 3312).

Partagez cet article !