Imprimer la page

La transition écologique de l’économie européenne par le Pacte Vert pour l’Europe (02/02/2021)

Visioconférence en direct
Mardi 2 février de 09 h 30 à 11 h 30

Voir la vidéo de la rencontre (durée : 02:04:40)

La Commission européenne a présenté l'écologie comme l'un de ses chantiers prioritaires avec des objectifs ambitieux. Proposé en décembre 2019, le Pacte vert pour l’Europe (Green Deal), financé à hauteur de 1 000 milliards d'euros sur 10 ans, vise à faire du continent européen le premier à atteindre la neutralité carbone en 2050. Au sein de  cette stratégie de croissance inclusive et de prospérité économique, toutes les politiques de l’Union sont concernées (énergie, transports, agriculture, environnement, biodiversité et qualité de l’air) de même que les industries fortement émettrices de carbone telles que la sidérurgie et le bâtiment.

La crise du Covid-19 a fait craindre la mise entre parenthèses, face aux urgences économiques et sociales, de la mise en œuvre du Pacte vert pour l’Europe. Entre le Plan de relance européen, articulé autour d’un Fonds de relance – Next Generation EU – doté de 750 milliards d’euros et un budget européen 2021-2027, qui devrait mobiliser 1100 milliards d’euros (dont un quart serait orienté vers des allocations pour la transition bas carbone) la Commission Européenne  vient confirmer que la mise en œuvre du Pacte vert est au cœur de l’action européenne.

La France participe à l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, inscrit dans la loi énergie-climat promulguée dès novembre 2019, et salue l’engagement de la Commission européenne sur les questions climatiques et environnementales.

Le Pacte vert répond aux engagements pris dans l'Accord de Paris et en allant encore plus loin par la fixation de seuils et échéances à respecter. L’Europe deviendrait ainsi la première puissance verte mondiale capable d'influer sur les politiques environnementales de la planète, à l’horizon de la COP26 prévue en novembre prochain.

Que contient le Pacte Vert pour l’Europe ? Comment seront mobilisés les financements publics et privés ? Quelles étapes sont franchies et quelles sont celles à venir ? La croissance économique est-elle compatible avec la neutralité carbone, une croissance verte est-elle possible ? L’Europe a-t-elle les moyens d’entraîner ses partenaires internationaux, quelle sera la « diplomatie du Pacte vert » ? Quelle stratégie nationale de la France, quelles initiatives françaises pour contribuer aux objectifs européens ?

Introduction par Philippe Kahn, haut fonctionnaire au développement durable, ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance

Intervenants

  • Antoine Colombani, membre du cabinet du vice-président exécutif Frans Timmermans, en charge du pacte vert européen, Commission européenne :
    Le Pacte vert européen, une nouvelle stratégie de croissance pour l’Union européenne ?
  • Laurence Tubiana, économiste,  présidente et directrice exécutive de la Fondation européenne pour le climat (ECF), membre du Haut Conseil pour le climat, coprésidente du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat, Fondatrice de l'Iddri :
    Quelles perspectives de succès du Pacte Vert européen au-delà de la croissance ? De la Cop21 à la Cop25, et un monde en attente,  l’Europe à la tête de la diplomatie climatique ?   Quelle responsabilité de l’UE à l’échéance de la Cop 26 ?
  • Stéphane Cieniewski, expert de haut niveau, délégué aux enjeux climatiques et environnementaux auprès du directeur général du Trésor :
    Quelle stratégie nationale pour la transformation verte de l’économie française et quelle contribution à l’atteinte des objectifs du Pacte vert européen ?

Animation par Dominique Pialot, journaliste, co-fondatrice Climatico (média du Climat et de la Biodiversité)

Compte rendu des Rencontres économiques du 2 février 2021
16/03/2021
La transition écologique de l’économie européenne par le Pacte vert pour l’Europe
Partager la page