Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ?

Séance du mardi 21 juin, en présentiel à l'IGPDE et en distanciel (via Cisco Webex et YouTube).

Voir la vidéo de la conférence sur YouTube (01:55:27)
Voir la vidéo de la conférence sur WebTV (01:55:27)

Pays inventeur du vaccin et berceau de groupes pharmaceutiques d’envergure mondiale, la France accuse pourtant aujourd’hui un retard conséquent sur le plan de l’innovation pharmaceutique. Ce retard, apparu au cours des vingt dernières années et mis en lumière par la crise sanitaire de la Covid-19, est multifactoriel et se retrouve à toutes les étapes du processus d’innovation pharmaceutique. Sa cause première est l’insuffisance des financements publics alloués à la recherche et à l’écosystème d’innovation ainsi que la difficulté pour les start-ups à se financer. S’ajoute à cela la faible coopération entre les universités et les laboratoires privés, qui pénalise le passage de  la  recherche  fondamentale à la recherche  appliquée  et,  par conséquent,  la  transformation  des  découvertes  en  produits  commercialisables. Enfin, la France semble avoir manqué le virage vers les technologies modernes qui permettent aujourd’hui la conception de médicaments innovants à forte valeur ajoutée. La production française reste en effet principalement centrée sur des médicaments chimiques, désormais à faible valeur ajoutée et donc de surcroît exposés à la concurrence des pays producteurs à bas coûts.

Ce retard français dans le domaine de l’innovation pharmaceutique pose également la question de la perte de souveraineté. Au niveau européen, on estime aujourd’hui que 60 à 80 % des principes actifs des médicaments sont fabriqués hors UE, contre 20 % il y a trente ans. Et si la France reste un important producteur de médicaments en Europe, la grande majorité de ceux consommés par les français est importée.

Cette rencontre permettra d’évoquer différentes pistes pour redresser la situation,  parmi lesquelles le renforcement de la recherche publique, la revalorisation de la rémunération des chercheurs, l’amélioration de la coopération entre universités et entreprises, la flexibilisation des brevets et le développement d’alternatives à ses derniers, la refonte des politiques de prix dans le secteur, ou encore une plus grande coordination européenne avec notamment la question du partage des données de santé au niveau européen.

Intervenants :

  • Margaret Kyle, professeur d’économie à MINES ParisTech, membre du Conseil National de Productivité, co-auteure de la note du Conseil d’Analyse Économique « Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? »
  • Nathalie Gimenes, consultante experte en stratégie et gouvernance d’entreprise, présidente et fondatrice de B-concerned, enseignante à MINES ParisTech et Paris Dauphine, auteur de « Industrie pharmaceutique, l'heure du choix »
  • Louis Begards, coordinateur structurel industries de santé,  Direction générale des entreprises, Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique

Animation : Tara Schlegel, journaliste à France Culture

Biographie des intervenants

Margaret Kyle est titulaire d’un doctorat en économie du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Elle a rejoint les MINES ParisTech en 2014 où elle est désormais responsable de la chaire « Propriété intellectuelle et marchés de la technologie » du CERNA (Centre d’économie industrielle). Elle est également membre du Conseil National de Productivité en France ainsi que du Comité de recherche de l’Office of Healths Economics du Royaume-Uni. Margaret Kyle a eu un riche parcours académique, ayant exercé des fonctions au sein de nombreuses universités (London School of Economics, Toulouse School of Economics, la Carnegie Mellon University…) et produit des travaux de recherches sur des thèmes aussi variés que l'organisation industrielle, les stratégies commerciales, le rapport entre économie et innovation, les industries de santé.Véritable spécialiste de l’industrie pharmaceutique, Margaret Kyle a publié de nombreux articles sur le thème de l’innovation pharmaceutique, dont notamment : Innovations pharmaceutiques : comment combler le retard français (2021), Les investissements dans le secteur pharmaceutique avant et après l’Accord TRIPS (2012), Le contrôle des prix dans le secteur pharmaceutique et les stratégies d’entrée sur le marché (2007).

 

Louis Bégards est coordinateur de l’équipe « industries de santé » à la direction générale des Entreprises (DGE), après avoir occupé les fonctions de chargé des affaires juridiques et réglementaires en santé dans cette même direction. Il a été précédemment en charge des prestations de santé à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). Louis Bégards est diplômé du Master 2 Affaires publiques de Sciences Po Aix-en-Provence et du Master 2 Droit de la santé et de la protection sociale à l’université Toulouse I Capitole. Il enseigne aujourd’hui à Sciences Po Aix depuis 2017 et a auparavant enseigné aux universités Paris-Nanterre et Paris-Est Créteil.

 

Nathalie Gimenes est spécialiste de l’industrie pharmaceutique dans laquelle elle a passé 26 ans de sa carrière. Également docteure en sciences de gestion, conférencière, essayiste, consultante experte en stratégie et gouvernance d’entreprise (RSE, raison être, société à mission), elle est aussi responsable pédagogique de formations pour cadres dirigeants et décideurs au sein de l’École des MINES ParisTech | PSL Executive Education, et enseignante à l’Université Paris Dauphine. Ses travaux de recherche s’intéressent au lien entre RSE et modèles d’affaires. Elle est membre du comité scientifique d’Entreprise & Progrès. Nathalie Gimenes est l’auteure de l’ouvrage « Industrie pharmaceutique : l'heure du choix ».

 

En partenariat avec le Conseil d'Analyse Économique (CAE)

Webographie

Webographie Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (PDF)

24/05/2022

Webographie - Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (Word)

24/05/2022
Compte rendu des Rencontres économiques -Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (Word)

Compte rendu des Rencontres économiques -Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (Word)

12/07/2022
Compte rendu des Rencontres économiques -Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (PDF)

Compte rendu des Rencontres économiques -Innovation pharmaceutique : comment combler le retard français ? (PDF)

12/07/2022
Partager la page