Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Rencontres économiques

L'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) vous accompagne dans la compréhension de l’actualité économique en ouvrant, en partenariat avec le Conseil d’analyse économique (CAE), la sous-direction de l'innovation pédagogique et collaborative du ministère de la Transition écologique et solidaire, et Economix, la 17e édition des Rencontres économiques.

Des intervenants de haut niveau

Économistes, experts et acteurs de la vie économique décryptent pour vous les faits de la vie économique et financière. De février à décembre, participez aux conférences pour accéder aux coulisses de l’économie sur les grands sujets qui font et feront l’actualité.

Sont intervenus notamment aux Rencontres économiques

Michel Aglietta, Agnès Bénassy-Quéré, Jérôme Chartier, Christian Chavagneux, Jézabel Couppey-Soubeyran, Brigitte Dormont, Sylvie Goulard, Alain Lamassoure, Françoise Lemoine, Enrico Letta, Jean-Pierre Landau, Jean-Hervé Lorenzi, Thierry Philipponnat, Thomas Piketty, Dominique Roux, Pascal Saint-Amans, Jacques Sapir, Jean-Marc Siroën, Étienne Wasmer.

Des conférences ouvertes à tout public

Les Rencontres économiques s’adressent aux cadres de la fonction publique, aux responsables et acteurs du secteur privé ainsi qu’à toute personne intéressée par les grands débats économiques contemporains. Le caractère scientifique des interventions et l'expression ouverte et libre constituent les lignes directrices qui président à l’organisation des Rencontres.

Ce qu’en disent les participants :

« Excellent, riche, extrêmement intéressant et également très formateur », « excellent, combinant faits, théorie et politique », « dense, riche en lien direct avec les sujets de fond du moment », « un tour d’horizon très complet des enjeux économiques et politiques actuels », « très utile, car mêle informations objectives, vision prospective et évaluation politique, le tout étant assuré par des experts incontestables », « réussir à intéresser aussi bien des ‘spécialistes’ de ces sujets que des non-spécialistes est un défi, grandement relevé, s’agissant de thèmes complexes ».

Partager la page