Accueil du portailIGPDE-SEMINAIRES-CONFERENCESHistoire économiqueCentenaire de la Guerre 14-18Banques et Grande Guerre › Les banques françaises et la Grande Guerre le 20 janvier 2015
Logo IGPDE


Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente des ministères de l'Économie, de l'Action et des Comptes publics

Espace des séminaires, colloques et conférences

Les banques françaises et la Grande Guerre le 20 janvier 2015

Dans le cadre des évènements organisés pour la commémoration de la première guerre mondiale,  l’IGPDE a organisé une journée d’études intitulée "Les banques françaises et la Grande Guerre". Placée sous le patronage de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, cette journée s’est intéressée aux relations qu’entretiennent les Français avec l’argent durant ces années de conflit. Retracer l’histoire des banques commerciales, à réseau et de détail à cette époque, en lien avec la politique des gouvernements, permet d’en présenter une des facettes. En outre, les réseaux bancaires ont participé de plusieurs façons à l’effort de guerre.
En conséquence et afin de combler des lacunes historiographiques, plusieurs thématiques ont été abordées :
- les relations avec la clientèle (moratoires, runs bancaires, problèmes pécuniaires des particuliers…)
- les nouveaux produits financiers (obligations d’État accessibles au grand public, comptes postaux créés en 1917…) ;
- les transformations des métiers de la banque de détail ;
- les conséquences humaines et matérielles de la Guerre sur le travail des employés et la politique sociale des établissements bancaires;
- l’évolution de la structure des réseaux bancaires français (situations à Paris et en province, rapprochements d’établissements…) ;
- le financement de l’économie (prêts industriels et en vue de la reconstruction, nouveaux types de crédit aux entreprises…) ;
- les conditions financières de l’occupation allemande dans les départements du Nord et la transition bancaire en Alsace après 1918 ;
- les rapports entre les banques et l’État entre collaboration et contrôle ;
- enfin, les conséquences de la Grande Guerre sur le rôle des banques commerciales dans le paysage bancaire français et le système financier international.
Le rôle des banques centrales, qui a fait l’objet d’un colloque organisé par la Banque de France, n'a pas été traité. Cette manifestation est labellisée par la Mission du Centenaire.
Ouvrage
 

 

Journée d'études

en partenariat avec l'Association française d'histoire économique (AFHE)

 

Programme

 

8 h 30 : Accueil - Café

9 h 00 : Ouverture de la journée d’études par Phillipe Mazuel, directeur de la Recherche, Institut de la gestion publique et du développement économique

9 h 20 : Introduction générale par Fabien Cardoni, chargé d’études au bureau de la Recherche de l’Institut de la gestion publique et du développement économique, docteur en histoire.

Personnel, clientèle et métier bancaires

9 h 30 : Présidence : Laure Quennouëlle-Corre, directrice de recherches au CNRS, Centre de recherche historique de l’École des hautes études en sciences sociales

9 h 40 : Les moratoires de 1914 à 1916, causes et conséquences pour l’épargne française : l’exemple de la clause de sauvegarde dans les Caisses d'épargne par Vincent Tournié, docteur en histoire, Association pour l’histoire du groupe Caisse d’épargne

► Résumé

10 h 10 : Le CIC et ses relais provinciaux : des évolutions contrastées au cours de la Grande Guerre par Nicolas Stoskopf, professeur d’histoire contemporaine, Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques, université de Haute-Alsace

► Résumé

10 h 40 - 11 h 10 - Discussion-Pause

11 h 10 : Gérer le personnel au Crédit lyonnais pendant la première guerre mondiale 1914-1919 par Cécile Omnès, professeure certifiée, docteure en histoire

Résumé

11 h 40 : Les retombées de la Grande Guerre sur la Société générale : stratégie, savoir-faire, gestion  par Hubert Bonin, professeur d’histoire contemporaine, Groupe de recherche en économie théorique et appliquée, CNRS-université de Bordeaux

► Résumé

12 h 10 : Paribas ou l’impact de la guerre sur la stratégie d’une banque d’affaires par Éric Bussière, professeur d’histoire contemporaine, directeur du laboratoire Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe, Paris 1-Paris 4-CNRS

► Résumé

12 h 40 – 13 h 00 - Discussion

Le nouveau paysage bancaire d’après-guerre

14 h 30 : Présidence : André Gueslin, professeur d’histoire contemporaine, université de Paris 7-Diderot

14 h 40 : La première guerre mondiale et la hiérarchisation du système bancaire en « jardin à la française » 1913-1920 par Patrice Baubeau, maître de conférences en histoire contemporaine, laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie, CNRS-université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense

► Résumé

15 h 10 : Une place bancaire à l’épreuve de la guerre et de l’occupation : la région lilloise 1914-1923 par Jean-Luc Mastin, maître de conférences en histoire contemporaine, laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société, CNRS-université de Paris 8-Vincennes-Saint-Denis

► Résumé

15 h 40 - 16 h 10 - Discussion-Pause

16 h 10 : Une transition bancaire difficile en Alsace  dans l’immédiat après-guerre par Michel Siegel, docteur en histoire, Crédit mutuel

► Résumé

16 h 40 : La guerre de 1914-1918 : le début du « great reversal » pour les banques commerciales françaises ? par Michel Lescure, professeur émérite d’histoire contemporaine, laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l’économie, CNRS-université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense

► Résumé

17 h 10 - 17 h30 - Discussion

17 h 30 - 18 h 00 : Conclusion de la journée par Nicolas Offenstadt, maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie, Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris, CNRS-université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

18 h 00 - 18 30 : Clôture de la journée d’études par Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget, auprès du ministre des Finances et des Comptes publics.

 

 

 

 

 

 

Organisé par

L'Institut de la gestion publique et du développement économique et
le Comité pour l’histoire économique et financière de la France, en partenariat avec l’Association française d’histoire économique.

Programme, notices et résumés

 

Programme

Notices des intervenants

Résumés des interventions

 

 

 

Partagez cet article !