Logo IGPDE


Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Espace des séminaires, colloques et conférences

90 minutes pour le lire (8 décembre 2015)

Rencontre autour de l’Europe

Enrico Lettaavec Enrico Letta, doyen de l’École des affaires internationales (Paris School of International Affairs – PSIA), ancien ministre, président du Conseil des ministres italien (2013-2014),
auteur de "Andare insieme, andare lontano"
animée par Jean Quatremer, journaliste spécialisé dans les questions européennes
 

Tensions géopolitiques et impacts économiques : regards sur l’Afrique et la Russie (13 octobre 2015)

Vidéo des rencontres économiques du 13 octobre 2015 Des périodes de tensions ou de conflits aux périodes d'apaisement, l'histoire et l'actualité nous montrent l'importance de l'influence de la géopolitique sur l'économie. Cette ombre portée se lit dans les statistiques décrivant le commerce international entre pays, la localisation des activités de production, les flux financiers, et notamment d'investissement. Elle se voit aussi dans l’évolution des prix de matières premières essentielles à l'économie mondiale, en premier lieu les hydrocarbures mais aussi les produits alimentaires, ainsi que dans l’évolution des taux de change entre les monnaies.

Car les États-Nations qui interagissent dans l'économie mondiale n’ont qu’une vague ressemblance avec les « nations » telles qu’elles sont conceptualisées dans les théories classiques du commerce international depuis le début du 19e siècle, à savoir de simples territoires où les facteurs de production seraient mobiles, alors qu'ils seraient immobiles internationalement. Il y a d'abord le fait majeur de la mobilité croissante de ces facteurs de production, le capital d'abord, mais aussi le travail. Mais surtout, les Nations sont des lieux de souveraineté et de pouvoir, dont les directions politiques peuvent coopérer ou entrer en conflit pour réaliser les objectifs qu'elles se donnent ou que leur donnent leurs citoyens et représentants.

Quelle est l'influence de la géopolitique sur l'économie ? Les relations économiques entre pays peuvent-elles être pensées indépendamment des relations politiques entre Nations ? En prenant l'exemple de l'Afrique et de la Russie, quels éléments de contexte géopolitique prendre en compte pour analyser la situation économique actuelle et les perspectives ?

Les contributions des intervenants ont permist dans un premier temps d’analyser la question générale des relations entre géopolitique et économie, puis d’approfondir les cas particuliers de l’Afrique et de la Russie aujourd’hui.

Vidéo des rencontres économiques du 13 octobre 2015

90 minutes pour le lire (2 octobre 2015)

Le climat va-t-il changer le capitalisme ?


Collectif dirigé par Jacques Mistral aux éditons Eyrolles, juin 2015

Rencontre avec Jacques Mistral, Jacques Mistral
conseiller économique à l’Institut français
des Relations internationales (IFRI),
membre du Cercle des économistes,

animée par Rémi Jeannin,
agrégé de sciences sociales

 

Réformer le marché du travail ? (22 septembre 2015)

Vidéo des Rencontres économiques du 22 septembre 2015La crise survenue à partir de 2008 s’est traduite en France comme dans les autres pays touchés par une augmentation importante du chômage. Il dépasse 10 % des actifs depuis mi-2012 et concerne près d’un quart des actifs de 15 à 24 ans. Mais, contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les États-Unis, et malgré le volontarisme des pouvoirs publics, le chômage n’amorce pas encore de décrue. Par ailleurs, depuis le début des années 1970, les périodes de baisse du chômage sont restées très limitées, au point de faire apparaître le phénomène comme un mal quasi inéluctable.

En France, le marché du travail présente des spécificités. Il est fortement régulé à la fois par des dispositions législatives et conventionnelles au niveau des branches et des entreprises. Cette régulation a été mise en place pour protéger les salariés, la grande majorité disposant de contrats à durée indéterminée avec une protection sociale étendue. Mais une partie croissante enchaîne les contrats atypiques, notamment en début de carrière. Par ailleurs, cette forte régulation est accusée de renchérir le coût du travail, et donc de générer du chômage.

Faut-il réformer le marché du travail en France ? Quelles réformes permettraient de favoriser l’emploi et la décrue du chômage ? Ces questions sont au cœur de l’actualité politique, le Premier ministre a demandé à un Haut fonctionnaire, spécialiste des questions sociales, de réfléchir aux façons d’aménager le code du travail pour accorder une plus grande part aux négociations et alléger le poids du droit. Il doit rendre son rapport en septembre 2015.

Dans un premier temps, le cas français sera confronté à un état des lieux du marché du travail et des réformes dans les pays de l’Union Européenne. Un deuxième temps nous permettra de débattre de l’impact du droit du travail sur l’emploi, et donc le chômage.