Imprimer la page

Remerciements

L’article « Le Secrétariat Général de Bercy : institutionnalisation et transformations (2000-2020) » s’appuie, outre l’analyse de la littérature et de documents d’archives orale et écrite, sur 29 entretiens menés auprès de 22 répondants ayant travaillé au sein du SG sur la période. Les auteurs souhaitent adresser leurs sincères remerciements aux personnes qui ont accepté de se livrer au jeu de l’interview pour leur disponibilité et la qualité des informations offertes. Les erreurs et défauts du texte final sont cependant imputables sans réserve aux seuls auteurs.

L’article comparatif s’appuie sur 15 entretiens réalisés auprès de chercheurs spécialistes des ministères des finances et de personnes en poste au sein des homologues du SG du MEFR à l’étranger. Là encore, les inexactitudes et approximations sont le seul et unique fait des auteurs, qui remercient de leur généreux et passionnant concours :

  • Hilde Aerts, conseillère générale des Services du président en charge de la direction du Service d’encadrement Budget et Contrôle de la gestion au SPF Finances (Belgique),
  • Lorenzo Marcianò Agostinelli Lorenzo, directeur de bureau au département de l’administration générale, du personnel et des services au ministère de l’Économie et des Finances (Italie),
  • Manuel Arenilla Sáez, professeur en sciences politiques à l’Université Rey Juan Carlos (Espagne),
  • Javier Burgos Belascoain,  conseiller chef de l’office économique et commercial de l’ambassade d’Espagne en France (Espagne),
  • Hans D’Hondt, président du Comité de directeurs du SPF Finances (Belgique),
  • Julia Fleischer, professeure en sciences politiques à l’université de Postdam (Allemagne),
  • Marie Göransson, professeure en sciences de gestion à l’université libre de Bruxelles (Belgique),
  • Caroline Howard Grøn, professeure associée en sciences de gestion, Aarhus University  (Danemark),
  • Martin Lodge, professeur en sciences politiques et politiques publiques à la London School of Economics (Royaume-Uni),
  • Jan Mattijs, professeur en sciences de gestion à l’université libre de Bruxelles (Belgique),
  • Francesca Manes Rossi, professeure associée en comptabilité à l’université de Naples (Italie),
  • Lars Østergaard, conseiller principal et directeur adjoint au ministère des Finances (Danemark),
  • Colin Thain, professeur émérite en science politique à l’université de Birmingham (Royaume-Uni),
  • Arlena Tennemann, référente Z-A1 au ministère Fédéral des Finances (Allemagne),
  • Catherine Sarah Webb, directrice des opérations au Trésor de Sa Majesté (Royaume-Uni).

Ces travaux n’auraient pu être réalisés sans l’aide aussi indispensable que précieuse de plusieurs personnes :

  • Les équipes du Sircom et en particulier Jean-François Poyau, François Barastier, Christophe Auduraud Clément, Stéphane Fusier, Valentin Szejnman, Deunia Rivet.
  • Les équipe de l’IGPDE et en particulier : Virginie Madelin, Valérie Vacher, Isabelle Roussel, Mariannick le Diagon, David Lemaistre, Kimberley Blazicevic, les équipe du CHEDE   
  • Jean-Christophe Donnelier et Thomas Ernoult du SER de Londres, Geert Bouckaert, Sabine Kuhlmann, Fabienne Maron et les équipes de l’Institut International de Sciences Administratives.
  • Un remerciement tout particulier à François Chaussy, homme mémoire du SG, pour nous avoir guidé dans ce travail.
Partager la page