Transformation numérique

Cette rubrique regroupe les notes réactives dédiées à la thématique Transformation numérique. Sous la forme d’une brève note de deux pages, elle vous présente les pratiques de gestion publique actuelles les plus innovantes en matière d’outils et de politiques de big data et d’intelligence artificielle, de sécurisation et de protection des données publiques et de la vie privée, de simplification des démarches en ligne, de développement de plateformes et de services numériques pour les usagers, d’accessibilité et d’inclusion numérique.

Corée du Sud : l’Internet des Objets, vecteur de sécurité pour les citoyens de Séoul - janvier 2020

L’Internet des Objets constitue l’une des dix technologies sur lesquelles s’appuie la quatrième révolution industrielle sud-coréenne qui s’amorce autour du big data et de l’intelligence artificielle. Pays  dont l’économie est fondée sur les services, en particulier de haute technologie, la Corée du Sud est la nation la plus connectée au monde. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-1MO)


Chine : l’intelligence artificielle au cœur de l’État - octobre 2018

Deuxième économie du monde, la Chine souhaite dorénavant occuper le premier rang dans les secteurs incontournables de l’économie numérique et de l’innovation technologique. Elle ambitionne ainsi de devenir le leader mondial en matière d’intelligence artificielle (IA). Premier investisseur mondial dans le domaine en 2017, elle se distingue aussi par une forte production scientifique sur le sujet. Le pays dispose d’un potentiel énorme : une population de 1,38 milliard d’habitants dont 800 millions d’utilisateurs de smartphones, des investissements considérables et des entreprises ultradynamiques. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-196ko) 


Brésil : la révolution numérique en marche - mai 2018

Le Brésil dispose d’un potentiel économique considérable avec une population de 206 millions d’habitants et le 9e PIB mondial (1 800 milliards de dollars). Il est sorti de sa période de récession et une croissance soutenue est attendue pour 2018. L’OCDE estime que les réformes entreprises sont dans la bonne voie mais doivent être poursuivies, notamment en matière de maîtrise des dépenses publiques, afin que le pays optimise ses capacités. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-200ko)


Danemark : une stratégie numérique pour contribuer à l’inclusion- septembre 2016

Se positionnant – au sein de l’Union européenne – en deuxième place et juste derrière l’Estonie, pour les services publics numériques, le royaume nordique mène, depuis près de vingt ans, une politique très volontariste, voire dirigiste en matière d’administration électronique. Le gouvernement a présenté en mai dernier sa nouvelle stratégie quinquennale1 pour « un Danemark numérique plus fort et plus sécurisé » avec laquelle il vise à atteindre une réelle appropriation par tous les citoyens, sans exception. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-253ko) 


États-Unis : la technologie du « blockchain » au service de la simplification administrative - juillet-août 2016

En mai 2016, à New York, lors d’une conférence sur les nouvelles technologies, le gouverneur de l’État du Delaware, Jack Markell, a annoncé qu’il souhaitait utiliser le « blockchain » pour simplifier les démarches administratives des entreprises installées dans l’État. Cette mesure permettra de faire des économies, gagner du temps, sécuriser les échanges et faciliter les relations entre l’administration fiscale et les entreprises. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-212ko)


UE : L’administration en ligne dans l’Union européenne - septembre 2015

Le 19 novembre 2009, la déclaration ministérielle de Malmö fixa les grandes orientations des plans d’action européens pour une gouvernance numérique, avec pour objectif que les administrations publiques européennes deviennent plus ouvertes, flexibles et collaboratives. Le plan d’action 2011-2015 qui s’en est suivi, et qui vient d’arriver à terme, comportait quatre axes majeurs : responsabilisation des particuliers et des entreprises par l’offre de services en ligne, mobilité des données dans le marché unique, rationalisation des charges administratives et amélioration des processus organisationnels. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-193ko)


Chili : un modèle d’administration électronique en Amérique latine - mars 2015

En juillet 2014, selon une étude de l’ONU, le Chili occupait la deuxième position en Amérique latine pour l’état d’avancement de l’administration électronique, et la 33e au niveau mondial. Le pays a commencé très tôt à simplifier ses relations avec les usagers en mettant en place des services électroniques dès les années 1990, et il est devenu très vite pionnier en la matière. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-276ko)


Suisse : l’ouverture des données publiques devient une réalité  - octobre 2014

La Confédération s’engage dans une mise à disposition progressive, gratuite et unifiée de toutes ses informations publiques. Le gouvernement fédéral veut, en effet, non seulement rendre son Administration plus efficace et plus transparente, mais aussi promouvoir certains segments de l’économie. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-210ko)


Finlande : l’Administration en pointe pour le « e-government » - juillet/août 2013

Déjà considéré comme l’un des pays les plus avancés au monde en matière d’administration électronique, la Finlande veut aller plus loin encore. Fin décembre 2012, le gouvernement a dévoilé un ambitieux plan stratégique 2013-2020. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-207ko)


Royaume-Uni : open government, l’information au service de la performance ? - juillet/août 2012

Dès son entrée en fonction, en mai 2010, le gouvernement de David Cameron a fait de la transparence gouvernementale un axe majeur de sa politique, dans le cadre plus général d’un engagement à « rendre le pouvoir aux citoyens ». Indépendamment des bénéfices attendus de l’ « open data » en termes de croissance, la « libération de l’information » est conçue Outre-Manche comme le fer de lance d’une meilleure gestion publique, plus économe et plus performante, car placée sous le contrôle direct des usagers. Quel bilan tirer de cette politique, deux ans après son lancement ? Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-149ko)


Espagne : Plan Avanza, Plan Moderniza et innovations en matière de e-administration - été 2011

L’administration espagnole est devenue l’une des plus innovantes en matière d’accessibilité des citoyens et des usagers aux services dématérialisés. La qualité de l’administration électronique de ce pays, qui s’inscrit dans une ambition plus large de développement de la société de l’information, est désormais reconnue : l’ONU a décerné à Madrid, le 23 juin 2010, un prix pour l’action en faveur de la délivrance des services en ligne. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-144ko)


UE : L’internet, outil de cohésion territoriale : l’exemple des nouveaux adhérents à l’Union européenne - mai 2011

Que ce soit par le biais de « télécentres » en zone rurale ou de « points publics » donnant accès aux services dématérialisés, certains des nouveaux adhérents à l’Union européenne ont joué la carte d’internet et de l’informatique pour renforcer la cohésion territoriale et sociale et, ce faisant, jeter les bases d’une administration efficace et d’une gestion publique démocratique qui n’existaient pas encore. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-115ko)


Allemagne : administration transparente en réseau - avril 2011

Le gouvernement allemand a décidé le 18 août 2010 de mettre en place le programme « Vernetzte und transparente Verwaltung » (administration transparente en réseau) destiné à préparer l’administration fédérale à faire face aux enjeux du futur. Le ministre de l’intérieur d’alors, Thomas de Maizière, a déclaré que le gouvernement en attendait des économies conséquentes. Lire la suite

Téléchargez la note en format PDF (pdf-520ko)