Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

L'Éditorial par Isabelle Huault, présidente de l'université Paris-Dauphine

Voici déjà le deuxième numéro de la revue Action publique. Recherche et pratiques, lancée début octobre 2018. Fruit d’un partenariat entre l’université Paris-Dauphine, via sa « House of Public Affairs », et l’IGPDE, elle en est une expression particulièrement tangible : un pont reliant les deux rives de la vie publique, selon que celle-ci soit l’objet de la recherche ou le terreau de l’action collective. Virginie Madelin, directrice générale de l’IGPDE, en rappelait l’exigence dans son éditorial

Démocratiser la transformation

L’université Paris-Dauphine partage en effet avec l’IGPDE la conviction que de la confrontation et de la mise en dialogue de points de vue tantôt analytiques tantôt empiriques, mais toujours mus par le même effort de réflexivité, peut naître un art d’agir éclairé et susceptible de répondre aux enjeux démocratiques de la transformation de l’action publique en cours.

Un numéro faisant une place de choix à l’action publique collective

Résolument inscrit dans cette perspective, ce numéro 2 de la revue aborde, en l’occurrence, le rôle des collectifs dans la mise en œuvre des transformations. Il l’envisage d’abord sous l’angle d’une recherche pluridisciplinaire : partant de l’économie, celle-ci y intègre des logiques cognitives et comportementales, nourries de théorie des organisations et de modélisation pour l’aide à la décision. Le premier article présente ainsi un jeu de rôle au service des politiques de l’éducation. À cette fin, ce jeu procure l’expérience d’une appropriation et, dans le même temps, d’une définition partagée de la notion de bien commun. Sur un registre comparatiste, le second volet de la revue mobilise les apports de la co-construction pour la participation citoyenne à une transformation adéquate des services publics. Enfin, fidèle à son triptyque article/comparaison/veille scientifique, la revue propose un panel pertinent de travaux de recherche dans le champ de l’action publique.

Le cinquantième anniversaire de l’université Paris-Dauphine offre cette année une belle occasion de rendre compte de son positionnement global sur les sciences des organisations et de la décision : plus que jamais, nous nous réjouissons de cette association avec l’IGPDE pour signifier la place de choix du secteur public parmi ces organisations, comme le rôle central que doit y jouer un savoir partagé et accessible à tous.

Très bonne lecture !

 

Divers

 

Contact : recherche.igpde[a]finances.gouv.fr

 

La revue Action publique. Recherche et pratiques est publiée en partenariat avec

           

Partager la page