Accueil du portailIGPDE-EDITIONS-PUBLICATIONSHistoire économique et financièreXIXe-XXe siècleIndustrie › Les ingénieurs des mines : cultures, pouvoirs, pratiques
Logo IGPDE

Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Espace éditions et publications de l'IGPDE

Les ingénieurs des mines : cultures, pouvoirs, pratiques

Les ingénieurs des mines : cultures, pouvoirs, pratiques

Bruno Belhoste, Anne-Françoise Garçon (dir.)

Les grands corps de l’État n’ont pas toujours bonne presse, mais, en même temps, ils fascinent. Créé au XVIIIe siècle, le corps des Mines n’a cessé de contribuer à la construction économique du pays. Passés par l’École polytechnique et l’École des mines, les ingénieurs du corps ont surveillé et, souvent, directement encadré les secteurs de l’industrie et de l’énergie.
Ils ont également joué un rôle éminent dans le domaine scientifi que, leurs contributions allant des sciences "dures" (mathématiques et physique, avec Henri Poincaré, chimie avec Henry Le Chatelier) à l’économie, avec Maurice Allais, le seul Français ayant reçu le prix Nobel d’économie, et aussi la sociologie, avec Frédéric Le Play, considéré comme l’un des précurseurs de cette discipline.
Industriel dans son essence, industrialiste dans son esprit, ce corps de fonctionnaires a souvent adopté des approches libérales, mais, a contrario, il a souvent impulsé un patriotisme économique de bon aloi dans le cadre de "grands programmes" d’État.
Il restait à la richesse de cette expérience, à la fois technique, scientifique et administrative, à se constituer en histoire, à se « conscientiser ». Telle était l’ambition du colloque dont les actes sont présentés dans ce volume. Réalisé dans le cadre de la célébration du deux centième anniversaire du décret du 18 novembre 1810 qui a organisé le « Corps impérial des ingénieurs des Mines », ce colloque historique s’est attaché à mettre en lumière le rôle joué au service de la France par ces hauts fonctionnaires à formation scientifique et technique.

Anne-Françoise Garçon est professeur en histoire des techniques à l’université Paris-1–Panthéon-Sorbonne.
Bruno Belhoste est professeur à l’université Paris-1–Panthéon-Sorbonne, où il enseigne l’histoire des sciences.
 
2013
paru - en librairie depuis le 15 janvier
Éditeur : Comité pour l'histoire économique et financière de la France / IGPDE
Collection : XIXe et XXe siècles
Thème : industrie, hauts fonctionnaires

Ouvrage papier : 35 € - 488 p. - ISBN : 978-2-11-128745-7
ePub/PDF : 11,99 € - ISBN : 978-2-82182-830-8

Extraits sur

 

Commander cet ouvrage

 
  • L'ouvrage est disponible en librairie depuis le 15 janvier 2013
    (diffuseur : Lextenso Éditions).
  • La commande est possible auprès de l'éditeur :
    sur papier libre, accompagnée de votre règlement à l'ordre du régisseur de recettes du SG des MEF, adressée à :
    IGPDE / Bureau de la Recherche
    20, allée Georges-Pompidou
    94306 Vincennes Cedex
    Tel. : +33 (0)1 58 64 83 11
    Courriel : recherche.igpde@finances.gouv.fr
  • Deux versions ePub et PDF sont disponibles (au prix de 11,99 €) sur la plateforme OpenEdition Books. qui permet l'achat en ligne auprès de librairies électroniques.
Partagez cet article !