Accueil du portailIGPDE-EDITIONS-PUBLICATIONS › La gestion publique à l'international en revue
Logo IGPDE

Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Espace éditions et publications de l'IGPDE

La gestion publique à l'international en revues

Tous les mois, la publication La veille internationale en brèves et son insert Note réactive, élaborés à partir d’une analyse de sources d’informations et de rapports publiés tant par les administrations publiques européennes et étrangères, les organisations internationales que dans la presse, apportent un éclairage comparatif sur les réformes de la gestion publique, principalement dans les pays de l’OCDE.

N° de dépôt légal : ISSN 2105-0740

 

Nouveautés - Gestion publique à l'international

 

Une synthèse de l'actualité de la gestion publique à l'international pour le mois d'octobre 2018, accompagnée d'une "Note réactive" traitant de l'intelligence artificielle au coeur de l'État en Chine.

La veille internationale en brèves - octobre 2018 - n° 90

 

La Note réactive du mois

 

Chine : l'intelligence artificielle au coeur de l'État

Deuxième économie du monde, la Chine souhaite dorénavant occuper le premier rang dans les secteurs incontournables de l’économie numérique et de l’innovation technologique. Elle ambitionne ainsi de devenir le leader mondial en matière d’intelligence artificielle (IA). Premier investisseur mondial dans le domaine en 2017, elle se distingue aussi par une forte production scientifique sur le sujet. Le pays dispose d’un potentiel énorme : une population de 1,38 milliard d’habitants dont 800 millions d’utilisateurs de smartphones, des investissements considérables et des entreprises ultradynamiques.

Focus

Brève à la une

Argentine
L’Argentine se trouve dans une situation économique difficile ; sa monnaie, le peso, a perdu 40 % de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de l’année. Pour endiguer la dévaluation, le pays a été obligé d’augmenter les taux d’intérêts et de réduire le déficit budgétaire. Le président Mauricio Macri a annoncé une augmentation des taxes sur les céréales ou d’autres produits et la suppression ou fusion de 10 à 13 ministères dont ceux du ministère de la Science, de la Culture, de l’Énergie, de l’Agriculture et du Tourisme. L’autre volet de la politique présidentielle réside dans l’octroi d’aides et le renforcement des programmes alimentaires auprès des Argentins les plus pauvres. Afin de restaurer la confiance, un prêt de 50 milliards de dollars a été accordé par le FMI de manière anticipée.

Read it in English...

Les versions anglaises sont également disponibles :

- Monthly Notices on Public Management

- Responsive Public Management

Elles sont réalisées avec la collaboration du centre de traduction du ministère et mises en ligne dans un délai de un à deux mois après parution des numéros en français.

En savoir plus