Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Filière navale : première réunion plénière du comité stratégique

La première réunion plénière du Comité stratégique de la filière navale s'est tenue le 5 février 2015 sous la présidence d'Emmanuel Macron et d'Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. Ils ont confirmé le soutien de l'État au secteur naval via le Programme d’investissements d’avenir (PIA). Le contrat de filière a été signé en mars 2013.

Soutien au projet Océans 21

L’état d’avancement du contrat de filière et la stratégie de renforcement de la compétitivité du secteur autour du projet Océans 21 ont figuré au cœur de la première réunion plénière du Comité stratégique de la filière navale, le 5 février 2015.

Dans le cadre de ce projet Océans 21, le Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation pour la Construction et les Activités navales (CORICAN) a proposé des feuilles de route autour des principales fonctionnalités du navire (navire propre, sûr, économe et intelligent) et des thématiques de diversification comme les énergies marines renouvelables.

Ce projet est soutenu par l’État via le Programme d’investissements d’avenir (PIA), comme l'ont rappelé les ministres Emmanuel Macron et Alain Vidalies. Les feuilles de route du CORICAN s'inscrivent par ailleurs parmi les 34 plans pour la nouvelle France industrielle, en particulier au sein du plan « Navires écologiques » portée par le ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.

Relance de l’appel à projets « Navires du futur »

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), l’État s'apprête par ailleurs à relancer l’appel à projets « Navires du futur » . Cet appel à projets sera ouvert d’ici fin mars 2015 et sera doté de 40 millions d’euros en faveur de projets structurants.

Par ailleurs, les acteurs de la filière engagés dans le secteur des énergies marines renouvelables vont également bénéficier de l’appui de l’État. Les projets de démonstrateurs pour les technologies de l’éolien flottant bénéficieront  ainsi dès juin 2015 d'un appel à projets doté de 150 millions d’euros.

Soutien au projet de l’Usine du futur

Le ministre de l’Industrie a, en outre, souligné l’importance de la construction de l’Usine du futur qui se décline au sein des plans industriels en « chantier naval du futur ». Dans ce but ont été mobilisés 425 millions d’euros au sein du fonds PIAVE qui permet à l'Etat d'investir en fonds propres dans des projets structurants.

La réunion plénière du Comité stratégique de la filière navale rassemble l’ensemble des acteurs du secteur. Volet de la politique industrielle, la stratégie des filières doit aider à mieux structurer les secteurs avec le soutien de l'Etat. Installé en février 2013, le Conseil national de l’industrie (CNI) réunit, sous la présidence du Premier ministre, les industriels et les organisations syndicales autour de l’Etat. Il s'appuie sur les travaux des comités stratégiques de filières.

 

Lire aussi

Une ambition pour la filière navale française - 15/03/2013

La nouvelle stratégie de filières industrielles

Les 34 plans de la nouvelle France industrielle

Partager la page