Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

La filière aluminium remet ses recommandations à Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg a présidé, mardi 8 octobre, la deuxième réunion plénière de la « table ronde aluminium » consacrée à l’avenir de la filière aluminium en France. A cette occasion, les acteurs de la filière ont remis au ministre plusieurs propositions qui s'intégreront aux travaux du comité stratégique de filière « industries extractives et première transformation ».

 

 

La table ronde aluminium réunit les organisations syndicales et les industriels du secteur, depuis l'amont de la production aux débouchés, dans l'automobile notamment. ©Arcelor

La « table ronde aluminium », installée le 13 février dernier, a tenu sa deuxième réunion pleinière le 8 octobre. L'événement a réuni les organisations syndicales et les industriels du secteur, depuis l’amont de la production jusqu’aux débouchés industriels de l’automobile, de l’aéronautique ou encore de l’emballage.

Accompagner la structuration et le renforcement de la filière aluminium

A cette occasion Anaud Monteboug, qui présidait la séance, a réaffirmé sa volonté d’accompagner la structuration et le renforcement de la filière aluminium en France.

Après huit mois de travail, les acteurs ont remis au ministre un nombre important de propositions d’actions et d’engagements. Ces propositions vont s’intégrer dans le Comité stratégique de la filière (CSF) « Industries extractives et première transformation », installé le 24 mai 2013. Elles trouveront leur expression définitive dans le contrat de filière que prépare le CSF pour le premier semestre de l’année 2014. [En savoir + sur les comités stratégiques de filières]

La table ronde appelle, en particulier, la filière aluminium à :

  • saisir les opportunités de développement, particulièrement dans le cadre des 34 plans de la nouvelle France industrielle lancés le 13 septembre dernier (véhicule 2 litres au 100 km, TGV du futur, recyclage et matériaux verts, usine du futur…) ; 
  • renforcer le leadership technologique de la France dans les secteurs de l’aluminium primaire et de la transformation ;
  • améliorer la quantité et la qualité d’aluminium collecté et valorisé en France, en lien avec la filière du recyclage ;
  • saisir toutes les marges de progrès en matière d’efficacité énergétique des procédés.

La table ronde invite le Gouvernement à garantir, en contrepartie, des conditions d’accès compétitives à l’énergie, au gaz ou à l'électricité .

Lire aussi :

Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête - 12/09/2013

Filière des industries extractives et premières transformations - 27/05/2013

L'essentiel : la nouvelle stratégie de filière industrielle

 

Partager la page