Certification de conformité: viande de porc (BOCCRF du 24 juin 2002)
Sommaire N° 10 du 24 juin

Avis de mise en consultation d’un cahier des charges de certification de conformité concernant de la viande de porc

NOR :  ECOC0200175V

    En application du décret du 12 mars 1996 modifié relatif à la certification des denrées alimentaires et des produits agricoles non alimentaires et non transformés, SARL Vallégrain Distribution, 28330 Coudray-au-Perche, a déposé un cahier des charges de certification de conformité concernant de la viande de porc.
    Ce cahier des charges, référencé CC/17/02, ainsi que les observations éventuellement formulées peuvent être consultés, durant un délai de deux mois à compter de la date de publication du présent avis au Journal Officiel de la République française, au secrétariat de la Commission nationale des labels et des certifications de produits agricoles et alimentaires (direction des politiques économique et internationale, service des stratégies agricoles et industrielles, sous-direction de la valorisation et de l’organisation des filières, bureau des signes de qualité et de l’agriculture biologique), 3, rue Barbet-de-Jouy, 75349 Paris 07 SP, ainsi qu’à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (bureau C 3 [Loyauté]), 59, boulevard Vincent-Auriol, 75753 Paris cédex 13.
    La fiche de synthèse ci-après est de la seule responsabilité des professionnels.

RÉSUMÉ DU CAHIER DES CHARGES
DÉPOSÉ PAR SARL VALLÉGRAIN DISTRIBUTION
I.  -  Identification du demandeur

    Vallégrain Distribution, ZA moulin de Bourdinière, 28330 Coudray-au-Perche.

II.  -  Identification de l’organisme certificateur

    CERTI CENTRE, ZA de la Boissière, rue des Fouleries, 28200 Châteaudun.

III.  -  Désignation du produit

    Viande de porc livrée en carcasses et en pièces de découpe primaire et secondaire.

IV.  -  Domaine d’application

    Alimentation des porcs 2e âge :
    A 35 jours d’âge, ou 10 à 12 kg, l’alimentation est composée à 100 % de végétaux, minéraux, vitamines et produits laitiers.
    Aliment d’engraissement :
    Les aliments sont fabriqués chez les éleveurs.
    Pour la partie engraissement, soit à partir de 30 kg, les éleveurs doivent respecter un plan d’alimentation stipulant :
      alimentation essentiellement végétale à partir de pois ou de féverole et de céréales entiers (85 % minimum) dont :
          20 % minimum d’orge ou d’avoine ;
          20 % maximum de maïs ;
      absence de farines de viandes et d’os, de toute autre protéine d’origine animale et de produits issus de poisson ;
      absence de graisses d’origine animale ;
      absence d’eaux grasse et d’huiles de friture ;
      absence de toute substance utilisée comme activateur de croissance et absence d’antibiotique.
    Naissance et élevage des porcs :
    L’âge d’abattage est de 175 jours minimum :
      élevage naisseur : élevage commercialisant des porcelets au sevrage ou à 30 kg à des engraisseurs ;
      élevage engraisseur : élevage commercialisant des porcs charcutiers obtenus après l’engraissement des porcelets provenant d’élevage naisseur ;
      élevage naisseur-engraisseur : élevage commercialisant des porcs charcutiers obtenus après l’engraissement de porcelets nés dans le même élevage, ces porcs sont engraissés soit dans leurs propres bâtiments, soit en site prestataires ;
      élevage prestataire : élevage assurant l’engraissement des porcs appartenant à un éleveur naisseur-engraisseur ;
    Préparation et transport des porcs :
    La préparation consiste en une mise à jeun des animaux au minimum 12 heures avant l’embarquement et un arrosage des porcs sur le quai d’embarquement.
    L’usage de tranquilisants est interdit dans les 48 heures précédant l’embarquement.

V.  -  Caractéristiques certifiées communiquées au consommateur

    Alimentation composée à 100 % de végétaux, minéraux, vitamines et produits laitiers, avec, dès 70 jours d’âge, un minimum de 85 % de céréales et pois ou féverole.
    Engraissement des animaux sur litière végétale (paille, sciure, copeaux...).
    175 jours d’âge.

© Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie - DGCCRF - 25 juin 2002