Sommaire N° 3 du 26 février 2002

Avis de mise en consultation d’une demande d’appellation d’origine protégée concernant du « Queso de la Palma » (fromage)

NOR :  ECOC0100503V

    En application du règlement (CEE) no 2081/92 du Conseil du 14 juillet 1992 relatif à la protection des indications géographiques et des appellations d’origine des produits agricoles et des denrées alimentaires, l’Espagne a déposé une demande d’enregistrement d’appellation d’origine protégée concernant du « Queso de la Palma » (fromage), référencé AO/01/C 319/03.
    Conformément aux dispositions de l’article 10 du décret no 2000-826 du 28 août 2000 relatif aux procédures d’examen des demandes d’enregistrement des appellations d’origine protégées et des indications géographiques protégées, cette demande a fait l’objet d’un avis de mise en consultation publique au Journal officiel de la République française.
    Pendant un délai de deux mois à compter de la date de publication de cet avis au Journal officiel de la République française, le résumé des éléments de la demande peut être consulté aux adresses suivantes :
    Institut national des appellations d’origine, 138, avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris ;
    Ministère de l’agriculture et de la pêche (direction des politiques économique et internationale, service des stratégies agricoles et industrielles, sous-direction de la valorisation et de l’organisation des filières, bureau des signes de qualité et de l’agriculture biologique), 3, rue Barbet-de-Jouy, 75349 Paris 07 SP ;
    Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie (direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes, bureau C 3 [Loyauté]), 59, boulevard Vincent-Auriol, 75753 Paris Cedex 13.
    Pendant ce délai, toute personne ayant un intérêt légitime peut formuler des observations ou faire opposition à la demande auprès de l’INAO.

FICHE DE SYNTHÈSE D’UNE DEMANDE D’APPELLATION D’ORIGINE PROTÉGÉE CONCERNANT DU « QUESO DE LA PALMA » (FROMAGE)

Publication d’une demande d’enregistrement au sens de l’article 6, paragraphe 2, du règlement (CEE) no 2081/92 relatif à la protection des appellations d’origine et des indications géographiques

(2001/C 319/03)

    Cette publication confère un droit d’opposition au sens de l’article 7 dudit règlement. Toute opposition à cette demande doit être transmise par l’intermédiaire de l’autorité compétente d’un Etat membre dans un délai de six mois à partir de la présente publication. La publication est motivée par les éléments suivants, notamment le point 4.6 par lesquels il est considéré que la demande est justifiée au sens du règlement (CEE) no 2081/92.

RÈGLEMENT (CEE) 2081/92 DU CONSEIL
Demande d’enregistrement : article 5
AOP (x),    IGP (    )
Numéro national du dossier : 76

    1.  Service compétent de l’Etat membre :
1.1  Nom : Subdirección General de denominaciones de Calidad y Relaciones Interprofesionales y Contractuales - Dirección General de Alimentación - Subsecretaría de Agricultura, Pesca y Alimentación del Ministerio de Agricultura, Pesca y Alimentación de España ;
1.2  Adresse : Infanta Isabel, 1, E-28071 Madrid.
        Téléphone : (34) 913 47 53 94.
        Télécopieur : (34) 913 47 54 10.
    2.  Groupement demandeur :
2.1  Noms :
            a)  Asociación de Artesanos Queseros de Villa de Mazo (Arquemazo) ;
            b)  Ganaderos Artesanos S. Antonio del Monte Gasam, Soc. Coop. ;
            c)  Asociación Palmera e Agricultores y Ganaderos (ASPA) ;
            d)  Asociación de Ganaderos Teguevite ;
            e)  Asociación de Ganaderos de Palma (Agapalma) ;
2.2  Adresse :
            a)  Plaza Pedro Pérez Diaz, 3, E-38730 Villa de Mazo ;
            b)  S. Antonio del Monte, s/n, E-38787 Villa de Garafia ;
            c)  Teniente General González del Hierro, 13, 4°B, E-38760 Los Llanos de Aridane ;
            d)  El Topo, n°13 (El Granel), E-38714 Puntallana ;
            e)  Sto Domingo de Garafia, s/n, E-38788 Villa de Garafia ;
2.3  Composition : producteurs/affineurs (x),    autres (    ).
    3. Type de produit : catégorie 1.3 - Fromage.
    4. Description du cahier des charges (résumé des conditions de l’article 4, paragraphe 2) :
4.1. Nom : « Queso Palmero » ou « Queso de la Palma » ;
4.2. Description : fromage élaboré dans l’île de La Palma (Canaries) avec du lait de chèvres de race « Palmera » appartenant à l’« Agrupación Caprina Canaria ». Celui-ci est alimenté sur l’exploitation avec des ressources fourragères de l’île et le caillé naturel du chevreau. Toute la production est actuellement fabriquée de manière artisanale à base de lait non pasteurisé dans le cadre de petites exploitations. Il est consommé à l’état frais, mais aussi sous forme de fromage jeune ou de fromage affiné (semi-vieux). Sa forme est cylindrique au sommet aplati et son poids peut atteindre 15 kilogrammes. La croûte est de couleur blanche, mais la plupart de ces fromages sont fumés ce qui leur confère des tonalités grisées.
4.3. Aire géographique : la zone d’élaboration et d’affinage du « Queso Palmero » ainsi que de la production laitière destinée à sa fabrication couvre toutes les communes de l’île de La Palma, province de Santa Cruz de Tenerife (îles Canaries, Espagne) énumérées ci-après : Barlovento, Brena Alta, Brena Baja, Garafia, El Paso, Fuencaliente, Los Llanos de Aridane, Puntagorda, Puntallana, San Andrés y Sauces, Santa Cruz de La Palma, Tazacorte, Tijarafe y Villa de Mazo, soit une superficie totale de 706 km2.
4.4 Preuve de l’origine : la zone d’élaboration et d’affinage ainsi que de production laitière du « Queso Palmero » est limitée exclusivement à l’île de La Palma.
            Les exploitations productrices de lait destiné à l’élaboration du fromage protégé, les fromageries et les locaux d’affinage devront être inscrits dans les registres correspondants et soumis aux contrôles et inspections de la structure de contrôle qui certifiera les lots de fromage qui peuvent bénéficier de l’appellation en leur délivrant les contre-étiquettes numérotées à leur identification.
4.5. Méthode d’obtention : le processus commence par le filtrage du lait fraîchement trait, auquel succède l’opération de coagulation pour éviter la perte de chaleur (27°C-33°C). Le caillé naturel du chevreau est utilisé pour le caillage. La durée moyenne de coagulation est de 45 minutes. Le caillé est tranché jusqu’à l’obtention de petits granulés, afin de faciliter l’égouttage, puis introduit dans des moules où il est pressé. Ces moules sont placés sur des mailles plastiques à petits carreaux pour favoriser l’égouttage.
            L’opération suivante consiste dans le salage pratiqué avec du sel marin provenant des salines de l’île. Après le salage, le fromage est généralement fumé, la fumée étant obtenue avec différents matériels végétaux, dont les principaux sont : les coques d’amandes (Prunus dulcis), le figuier de barbarie (Opuntia ficus indica) et le pin des Canaries (Pinus canariensis).
            L’affinage a lieu dans des grottes ou dans les locaux spécialement aménagés. En dehors des opérations habituelles de tournage, la croûte est généralement enduite d’huile ou de gofio (semoule de maïs), pour assurer une meilleure protection.
    4.6. Lien : les caractéristiques du « Queso Palmero » sont étroitement liées au milieu particulier de l’île de La Palma où convergent plusieurs facteurs uniques, à savoir :
            a) Une race autochtone de bétail caprin laitier ;
            b) Une végétation riche et variée avec des espèces endémiques de graminées (fourrages) de grande qualité ;
            c) Une situation insulaire avec un relief accidenté qui favorise une grande variété de microclimats permettant au bétail de rester sur les pâturages tout au long de l’année ;
            d) Une importante tradition d’élevage qui remonte aux indigènes et qui a été poursuivie par les peuples qui leur ont succédé, lesquels ont conservé cette activité comme l’une de leurs principales ressources, explique que la tradition est parvenue jusqu’à nous. Il existe des témoignages écrites du  xvie siècle attestant l’importance de la place du fromage dans l’île, qui était déjà exporté à l’époque aux Amériques et dans les autres îles de l’Atlantique.
4.7. Structure de contrôle :
            Nom : Dirección General de Politica Agroalimentaria de la Consejeria de Agricultura, Ganaderia, Pesca y Alimentación ;
            Adresse : Avenida José Manuel Guimerá, n° 8, 4a planta, E-38003 Santa Cruz de Tenerife ;
            Téléphone : (34) 922 47-65-14 ;
            Télécopieur : (34) 922 47-67-39.
4.8. Etiquetage : indication obligatoire : « Queso Palmero » ou « Queso de la Palma » - « Appellation d’origine ». Apposition d’une marque de certification, dûment numérotée, conforme au modèle reproduit dans le cahier des charges.
4.9. Exigences nationales :
          loi no 25/1970 du 2 décembre relative au statut de la vigne, du vin et des alcools ;
          décret no 835/1972 du 28 mars, règlement d’application de la loi no 25/1970 ;
          arrêté du 25 janvier 1994 précisant la correspondance entre la législation espagnole et le règlement (CEE) no 2081/92 en matière d’appellation d’origine et d’indications géographiques des produits agricoles et des denrées alimentaires ;
          décret royal no 1643/99 du 22 octobre réglementant la procédure d’instruction des demandes d’inscription au registre communautaire des appellations d’origine protégées et des indications géographiques protégées.
    Numéro CE : G/ES/00172/2000.11.28.
    Date de réception du dossier complet : 28 novembre 2000.

© Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie - DGCCRF - 18 mars 2002