Imprimer la page

Nobel d'économie 2018 : les travaux sur le changement climatique et la croissance durable récompensés

Deux économistes américains, William D. Nordhaus et Paul M. Romer ont reçu le prix Nobel d'économie le 8 octobre 2018 pour leurs travaux qui intègrent les effets du changement climatique dans les modèles économiques.

© Fotolia.com

Le prix #Nobel d'#économie vient d'être attribué aux américains William Nordhaus et Paul Romer.
Félicitation à ces deux économistes. https://t.co/RzGCpGprq7 pic.twitter.com/IlsnDWk5Fo

— Cité de l’Économie et de la Monnaie (@citedeleconomie) 8 octobre 2018

 

William D. Nordhaus

Adepte de la théorie des choix publics, il s'illustre également dans le domaine de l'économie de l'environnement. En 2015, il propose d'instaurer un traité climatique international qui inciterait les pays émetteurs de CO2 à entrer dans le club des pays engagés dans la réduction des émissions. Ce système associerait une tarification uniforme du carbone et des actions commerciales "modérées" à l'encontre des États se comportant en « passager clandestin ».

Paul Michael Romer

Il a beaucoup travaillé sur le thème de la croissance économique. Les économistes ont étudié la croissance sur le long terme d'une façon étendue dans les années 1950 et 1960. Paul M. Romer a construit dans les années 1980 et 1990 des représentations mathématiques des économies dans lesquelles le progrès technique est le résultat d'actions intentionnelles de la population, comme la recherche et développement, et non plus quelque chose qui évolue spontanément. Il a développé en 1986 une théorie de la croissance endogène.

Partager la page