Imprimer la page

Etude sur l’industrie manufacturière en France depuis 2008

L’Insee publie une étude intitulée L’industrie manufacturière en France depuis 2008 : quelles ruptures ? Principal enseignement : la désindustrialisation de l’économie française depuis la crise s’inscrit dans la continuité des années qui l’ont précédée.

 

 

 

L’industrie aéronautique, un secteur qui résiste à la crise
@Airbus

 

 

Quatre périodes-clés

Dans l'étude sur l'industrie manufacturière en France depuis 2008, le département de la conjoncture de l’Insee  relève la structuration suivante :

  • 1980-1989 : le solde extérieur est équilibré et les entreprises reconstituent leurs marges ;
  • 1990-2000 : le solde extérieur manufacturier devient structurellement excédentaire ;
  • 2001-2007 : le taux de marge baisse et le solde commercial devient déficitaire, en raison de la perte de dynamisme des exportations ;
  • 2008-2012 : la crise accélère le mouvement. Le ralentissement de la production manufacturière depuis 2008 est observé dans la quasi-intégralité des branches, en raison de l'affaiblissement de l'ensemble des composantes de la demande (consommation, investissement, exportations).
     

Les branches qui résistent à la crise

Des branches comme l'industrie agro-alimentaire, la pharmacie, les services de réparation («  autres produits
manufacturés ») et « autres matériels de transport » ont montré une importante capacité de résistance à la crise : leur production a retrouvé ou dépassé en 2011 leur niveau de 2007.

La dernière branche (« autres matériels de transport ») où l’industrie aéronautique a un poids important, est particulièrement atypique. Le taux de croissance de sa production, autour de 3 %, est remarquablement stable entre les périodes pré et post-crise, comme si cette branche, composée de nombreuses entreprises exportatrices et très intégrée à l’international avec également un marché intérieur important, n’avait pas connu la crise.

 

Note de conjoncture  : l’industrie manufacturière en France depuis 2008 : quelles ruptures ? (décembre 2012)
 

Partager la page