Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Etiquetage de la viande

Les consommateurs français et européens sont demandeurs d’information sur l’origine de la viande, qu’elle soit vendue crue ou dans les plats préparés. Cette demande s'est renforcée avec les diverses crises du secteur de la viande, vache folle, cheval ou crises économiques dans les filières.

 

 

©Phovoir.fr

 

 

 

Etiquetage de la viande bovine crue

L’étiquetage de l’origine de la viande bovine vendue crue (lieu de naissance, d’élevage et d’abattage) est obligatoire au plan européen depuis l'an 2 000, à la suite de la crise de la vache folle.

Etiquetage des autres viandes crues

L’étiquetage des pays d’élevage et d’abattage des viandes de porc, de mouton, de chèvre et de volaille vendues crues est obligatoire au plan européen depuis le 1er avril 2015 en application du règlement du 13 décembre 2013 (uniquement lieux d’élevage et d’abattage).

Etiquetage de la viande en tant qu’ingrédient dans les plats préparés

Au niveau national, la loi consommation du 17 mars 2014 prévoit que l’indication de l’origine des ingrédients notamment de la viande est obligatoire pour toutes les denrées.

Une nouvelle signature : « Viandes de France »

Les professionnels des filières viandes françaises, avec le soutien du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, ont lancé début 2014 une nouvelle signature « Viandes de France » qui garantit origine et traçabilité, afin de valoriser leurs productions auprès des consommateurs.

Cette démarche permet de repérer facilement les viandes d’origine française. Cette démarche englobe également les produits transformés comme la charcuterie par exemple.

 

 

Partager la page