Accueil du portailArchivesLe Potager de Marianne, un chantier d'insertion au coeur de Rungis

Le Potager de Marianne, un chantier d'insertion au coeur de Rungis

06/03/2013

L'aventure du Potager de Marianne débute en 2007, quand l'Association nationale des épiceries solidaires (ANDES) réalise une étude de faisabilité sur la valorisation des fruits et légumes encore consommables mais invendus sur le Marché d’Intérêt National (MIN) de Rungis. Après la remise de résultats concluants, le projet est lancé et le Potager de Marianne ouvre ses portes au premier semestre 2008, au coeur de la plateforme.

Remobiliser des individus éloignés de l'emploi

Le Potager de Marianne prend la forme d'un "atelier chantier d'insertion" (ACI). Son objectif consiste à remobiliser des individus éloignés de l’emploi, aussi bien juniors que seniors, comme par exemple des chômeurs de longue durée. Leur activité consiste à trier et reconditionner les fruits et légumes frais destinés au rebus par les marchands de Rungis car jugés hors norme, tâchés ou trop mûrs. Ces fruits et légumes sont ensuite distribués aux banques d'aide alimentaire d'Ile-de-France.

Le chantier d'insertion emploie ainsi une vingtaine de salariés en insertion professionnelle, qui travaillent pendant 26 heures par semaine, encadrés par des permanents de l'ANDES.

En 2011, le Potager de Marianne a distribué 741 tonnes de fruits et légumes en Ile-de-France. La même année, le chantier a accueilli 35 personnes, dont 67% ont trouvé un emploi ou entamé une formation suite à leur passage.

Les activités du Potager de Marianne

  • Tri des palettes de fruits et légumes non vendables mais encore consommables
  • Préparation des commandes
  • Livraison aux épiceries solidaires du réseau ANDES et à l’ensemble des réseaux d’aide alimentaire d'Ile-de-France
  • Transformation des fruits et légumes (soupes, jus, confitures)

 

< Retour

Partagez cet article !